Archivio delle notizie

Le 18 novembre de cette année (dimanche), au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, le deuxième anniversaire de la proclamation de l’acte jubilaire d’acceptation Christ en tant que Roi et Seigneur est célébré. La célébration commencera par le service au Saint-Esprit à 10h00 dans la chapelle avec le tableau célèbre de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine, puis le chemin de croix pénitentiel et le passage à la basilique de la Miséricorde Divine où la messe solennelle célébrée par l’archevêque Andrzej Dzięga de Szczecin aura lieu à midi.

Le 17 novembre de cette année, dans le Sanctuaire national de Sainte Jean-Paul II à Washington, une journée de récollection pour les jeunes sous le slogan : Love revealed (Amour révélé) se tiendra. Elle sera enée par s. Gaudia, s. Donata et s. Veritas de la Communauté de Washington de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde et Dan Meola. Nous parlerons, annonce s. Gaudia, de l’intention originale de Dieu, de la manière dont il nous a merveilleusement créés et de la façon dont cet état d’innocence a changé grâce au péché … et de l’initiative de Dieu envers le drame dans lequel nous nous sommes retrouvés à notre propre demande. Au programme de la journée de récollection : Eucharistie, confession, adoration de Jésus dans le Saint Sacrement, ainsi que le partage de l’expérience de la foi en petits groupes.

Le samedi 17 novembre, . M. Alžbeta Mikušová de la communauté de Koszyce de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde dirigera la journée de récollection pour les membres du « Mouvement de prière des mères » dans la paroisse catholique romaine Sainte Dominique Savio au quartier Ťahanovce à Košice en Slovaquie. Le programme comprend des conférences, une prière commune avec le chapelet de la Miséricorde Divine, une adoration et une discussion.

Les 13-16 novembre de cette année, s. Zacheusza et s. Maria Faustyna du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Cracovie-Lagiewniki organiseront une retraite sur la miséricorde de Dieu dans la paroisse Saint Stanislas BM à Niechorze (diocèse de Szczecin et Kamień). La retraite sera la préparation des paroissiens à accueillir les reliques de Sainte Soeur Faustine, apôtre du Jésus miséricordieux, et à suivre son chemin vers Dieu, qui mène à travers la recherche de la confiance enfantine en Dieu et la miséricorde dans la vie quotidienne envers les autres.

Pologne, ma chère Patrie, si tu savais combien d’offrandes et de prières j’adresse à Dieu en ton nom ! (P.J. 1038). Il n’y a pas de jour où je ne prie pour toi. (P.J. 1188), a écrit Sainte Faustine dans son Petit Journal. Et lorsqu’elle demandait à Jésus la bénédiction pour la Pologne, il lui a dit : Pour toi, Je bénis le pays tout entier (P.J 39), pour toi, je bénis la terre (P.J. 980, 1078). Une autre fois, il a ajouté : A cause de toi, Je bénis le monde (P.J.1061). Maintenant, lorsqu’elle a une plus grande capacité d’agir, elle n’a pas cessé son intercession dans le ciel. Alors, aujourd’hui, à la lumière du mystère de la miséricorde de Dieu, qu’elle montre aux générations modernes ce trésor qui est la Patrie avec tout son patrimoine et qu’elle soutienne notre peuple dans tous les efforts pour le bien commun et la renaissance morale des Polonais pour qu’ils tournent avec confiance vers Dieu où le monde trouve la paix et l’homme trouve le bonheur.

Sous ce slogan, l’ambassade de Pologne à Madrid a organisé une exposition et une conférence à l’occasion du 100e anniversaire de la récupération de l’indépendance. Parmi les femmes polonaises qui ont changé le monde, se trouve Sainte Soeur Faustine Kowalska à qui le professeur à l’Université de Comillas à Madrid, prêtre Marek Raczkiewicz, a consacré une conférence. La conférence s’est tenue dans le hall historique de la mairie, en présence de Manuela Carmena, maire de Madrid, de nombreux représentants du corps diplomatique (parmi lesquels les ambassadeurs d’Allemagne, de Slovénie, de Roumanie, de Bulgarie, de Lituanie, d’Andorre, de Malte, de Macédoine et de Hongrie), des représentants des autorités municipales et régionales, ainsi que de la communauté polonaise locale. Les conférenciers ont présenté les profils de sept femmes polonaises exceptionnelles : outre Sainte Sœur Faustine, Maria Skłodowska-Curie, Wisława Szymborska, Irena Sendler, Sofia Casanova Lutosławska, ainsi que Wanda Rutkiewicz et Krystyna Skarbek.

Au Musée des soldats maudits et des prisonniers politiques de la République populaire polonaise à Varsovie, ul. Rakowiecka, vous pouvez voir le portrait de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus peint par le Père Władysław Gurgacz, offert par la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le père Gurgacz a séjourné dans la maison de la congrégation à Walendów et, en remerciement, il a laissé aux soeurs le portrait de Sainte Thérèse. Après la guerre, il était aumônier des Soldats Maudits, un participant à la résistance anticommuniste après la Seconde Guerre mondiale. En 1949, il a été arrêté et condamné à mort par balle après un procès devant le tribunal militaire de district de Cracovie. Le tableau a décoré la salle du couvent de Walendów pendant plusieurs décennies. On peut maintenant le voir au Musée des Soldats Maudits.

Les 7-11 novembre à Cracovie, le 1er Congrès international du tourisme religieux et du pèlerinage se tiendra. Environ 100 tour-opérateurs et organisateurs du turisme religieux, évêques, prêtres, coordinateurs diocésains et fondateurs de la fondation y participeront, y compris les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde comme partenaires de l’événement. Le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki sera présenté par s. M. Vianneya Dąbrowska ZMBM. Le but du Congrès est non seulement d’échanger des contacts d’affaires entre les participants mais surtout de promouvoir Cracovie et Malopolska sur la scène internationale et de renforcer l’importance du tourisme religieux dans le contexte de l’industrie touristique mondiale. Les participants du Congrès visiteront le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki et le Sanctuaire des St Jean-Paul II sur la mer Blanche. Le congrès est organisé par agence de tourisme „Ernesto Travel” et le patronage d’honneur de l’événement est assuré par l’archevêque métropolite de Cracovie Marek Jędraszewski et le cardinal Stanislaw Dziwisz.

Du 9 au 11 novembre de cette année, dans la paroisse St. Nicholas à Pichorowice, dans le diocèse de Świdnica, une retraite sur la miséricorde de Dieu, dirigée par s. Zacheusza et s. Maria Faustyna du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Kraków-Łagiewniki se tiendra. Elle préparera les fidèles à accueillir les reliques de Sainte Soeur Faustyna et à appliquer son école de spiritualité, basée sur l’apprentissage du mystère de la miséricorde et sa contemplation dans la vie quotidienne, ainsi que à suivre les chemins de la confiance en Dieu et de la miséricorde envers les autres.

Les 10 et 11 novembre, au Sanctuaire National de Saint Jean-Paul II à Washington, une retraite pour femmes sous le slogan „The Wild Retreat”, inspiré par les paroles de l’Evangile de Saint Jean 3,8: ” Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l’Esprit”, se tiendra. Environ 350 femmes de différentes villes, principalement de la côte est des États-Unis, participeront à l’événement. Au programme : Eucharistie, conférences entre autres de Soeurs de la Communauté de Washington de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, adoration, confession et temps pour la réflexion personnelle.