Archivio delle notizie

En se référant à l’ancienne liturgie de la station, le métropolite de Cracovie, l’archevêque Marek Jędraszewski, l’a également introduite à Cracovie. Pour la deuxième fois, tous les jours du Carême, les habitants de Cracovie peuvent prier dans les églises de la station choisies. L’une d’entre elles est la basilique au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki où la liturgie de la station avec l’Eucharistie sera célébrée le 19 février à 18h00.

La spiritualité de toute la liturgie de la station se concentre sur trois éléments de base, explique le Père Stanisław Szczepaniec. Le premier est la dimension pénitentielle, grâce à laquelle nous pouvons expérimenter le Carême en profondeur. Les participants au «jour de la station» écoutent la parole de Dieu, continuent à prier, à faire le jeûne et, pendant la célébration de l’Eucharistie, font un don aux nécessiteux. Ceux qui partent en pèlerinage vers d’autres églises passent aussi un chemin spirituel qui les rapproche de l’expérience plus profonde de la Pâque du Seigneur.

Le deuxième but de la liturgie de la station est de montrer la ville comme un «espace sacré». La ville entière devient l’Église de Dieu, car les fidèles se rassemblent dans la liturgie pénitentielle dans toutes ses parties. Le « réseau de stations » couvre tous les quartiers de Cracovie.

Le troisième aspect de la liturgie de la station est également important. C’est l’arrivée de l’évêque à la communauté. L’évêque fortifie les participants de l’Eucharistie dans l’engagement zélé de la prière, du jeûne et de la charité, et sa présence est un signe de l’unité de l’Église particulière.

Source: Franciszkanska3.pl / Archidiocèse de Cracovie

Le 17 février de cette année, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, il y aura des cérémonies liées aux jubilés de vœux religieux, présidées par l’évêque Jan Zając. Au cours de l’Eucharistie solennelle à 11h00, dans la chapelle avec le tableau célèbre de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine, les vœux de : la pureté, la divinité et l’obéissance seront répétées par s. Waleria Krysiak, vivant le 60ème anniversaire de la profession religieuse, et s. Laura Dudek, vivant le jubilé d’argent du 25ème anniversaire des premiers vœux religieux. La famille et les sœurs de nombreuses communautés de la Congrégation participeront à la célébration pour remercier Dieu pour le don de vie, de vocation et de miséricorde pour les soeurs et à travers leur vie, pour l’Eglise et le monde.

Le 15 février est la fête du prénom de Sainte Faustine et le souvenir liturgique de son guide spirituel, bienheureux Michal Sopocko. Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, la messe du matin à 06h30 sera célébrée aux intentions de la personne dont on célèbre la fête, selon la coutume de la Congrégation. Cette intention est le remerciement pour les grâces reçues dans la vie terrestre par Sainte Sœur Faustine et pour celles qu’elle a demandées pour la Congrégation, l’Église, la patrie et le monde, pour qu’elle montre à tous l’amour miséricordieux de Dieu, qu’elle soutienne la confiance en lui et incite à aider ses proches. Transmission sur : www.faustyna.pl. Toute personne peut présenter ses vœux et apporter le don de la prière, l’acte de miséricorde envers les proches ou un autre don spirituel.

Le 14 février, c’est la date du mercredi des Cendres qui marque le début du Carême. En ce jour, pendant la liturgie, le prêtre trace les têtes avec de la cendre, comme un signe de pénitence (la cendre provient des rameaux après leur bénédiction l’année dernière pendant le dimanche des Rameaux), en disant : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile » ou bien « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » Ces paroles rappellent la fragilité de la vie humaine, la nécessité de la foi en l’Evangile et la nécessité de la conversion pour obtenir la vie. En ce jour, l’abstinence de viande (à partir de 14 ans) et le jeûne strict, à savoir la limitation des repas à trois par jour (dont un seul complet) sont obligatoires. Le jeûne strict s’appliquent aux personnes jusqu’à 60 ans. Les messes dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine se tiendront à : 06:30, 17h00 et 19h00 et dans la basilique, selon l’ordre de dimanche. Le début du Carême doit aider à réfléchir sur soi-même, sur la conversion, le développement de l’imagination de la miséricorde et la bonne préparation à Pâques.

Du 9 au 11 février, cette année à Vysoká nad Uhom aura lieu le « Pèlerinage de joie », à savoir une réunion de jeunes de la Slovaquie. Le 10 février, sœur Jana Maria de la communauté de Hruszów de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde y participera pour accompagner les jeunes à cette rencontre annuelle.

Du 9 au 11 février de cette année, dans le couvent de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Gdańsk, il y aura une retraite pour les filles sous le slogan « Mettez-vous au plus profond … Faire confiance à soi-même ou à Jésus ». La retraite sera dirigée par le prêtre Karol Wnuk de Gdańsk et s. Greta Mizeracka, responsable du travail des vocations dans la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Au programme: Eucharistie, conférences, ateliers, temps de prière communautaire et personnelle, conversations individuelles, le tout dans un climat de silence.

Le jour de souvenir de la Bienheureuse Vierge Marie de Lourdes (le 11 février), la XXVIème journée des malades sera célébrée. À cette occasion, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, les événements diocésains principaux pour les malades et leurs soignants se tiendront. Dans la basilique, à 15h00, l’Eucharistie solennelle combinée à l’octroi du sacrement des malades sera présidée par évêque de Cracovie. La transmission de la cérémonie sur le site web du Rectorat du Sanctuaire : www.milosierdzie.pl

Le 11 février de cette année, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, une neuvaine commencera avant le centième anniversaire de la reconquête de l’indépendance par la Pologne. Tous les 11 du mois à 18h00, la Sainte Messe sera célébrée dans la basilique pour le don de la liberté, en demandant un sens de responsabilité pour l’avenir de notre patrie. La neuvaine de chaque mois aura un thème spécifique et un saint patron. En février, la prière de neuvaine est patronnée par Saint SImon de Lipnica et le thème principal sera la „Miséricorde envers ceux qui en ont besoin”. La neuvaine du jubilé commencera également dans les églises paroissiales de l’archidiocèse de Cracovie les jours du mois choisi par elless.

Le 10 février (samedi), dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, il y aura une réunion mensuelle de la Communauté Sychar. A 17h00, dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine, sera célébrée la messe pour les mariages en difficulté et il y aura une rencontre dans la salle „Faustinum”. Dans cette intention – pour les mariages en situation de crise – tous les jours à 20h30, les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde dirigent le rosaire dans le Sanctuaire de Lagiewniki.

Le 8 février – comme le huitième jour de chaque mois – la communauté de Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Gdansk soutient par la prière les couples qui désirent la progéniture. Cette liste comprend déjà plus de 500 couples de Pologne, Italie, France et EUA et 72 d’entre eux attendent déjè des enfants, une famille attend des jumeaux. Deux enfants ont été adoptés – une fille et un garçon. Les intentions demandant la prière à cette intention (prénoms des couples mariés) peuvent être envoyées par e-mail à : kobietajestboska@gmail.com ou via le fanpage de la formation LA FEMME EST DIVINE.