Archivio delle notizie

Novembre est un mois spécial de témoignage de la miséricorde envers les défunts dont les âmes au purgatoire mûrissent jusqu’à la plénitude de l’amour. Dans ses expériences mystiques, Sainte Faustine a visité ce lieu et l’a décrit dans son « Petit Journal » : « Je vis mon ange gardien qui m’ordonna de le suivre. En un instant je me trouvai dans un endroit enfumé, rempli de flammes, où se trouvaient une multitude d’âmes souffrantes qui prient avec ferveur, mais sans efficacité pour elles-mêmes ; nous seuls pouvons les aider. Les flammes qui les brûlaient ne me touchaient pas. Mon ange gardien ne me quittait pas un seul instant. Et je demandais à ces âmes, quelle était leur plus grande souffrance. Elles me répondirent d’un commun accord que c’était la nostalgie de Dieu. J’ai vu la Sainte Vierge, visitant les âmes au Purgatoire. Elles l’appellent « Etoile de la mer ». Elle leur apporte du soulagement. Je voulais encore leur parler, mais mon ange gardien m’avait déjà donné le signal du départ. Nous sortions de cette prison de douleurs quand Dieu a dit : « Ma Miséricorde ne veut pas cela, mais la justice l’exige ». (PJ 20)

 

Le 15 novembre de cette année (troisième vendredi du mois) à Łódź à ul. Krośnieńska 9, il y aura une autre rencontre consacrée à la spiritualité de la Miséricorde Divine et à l’école de Sainte Sœur Faustine. Le programme comprend : L’Eucharistie à 17h00 et ensuite deux conférences : du père Pawel Gabara sur le thème « Qui voit Jésus, voit Dieu le Père » et de s. Sara Jabłońska ZMBM – « Rappelle-moi ma miséricorde ». Les réunions de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum » ont lieu à cette adresse où Sainte Faustine a vécu à Łódź après son arrivée en service.

Le 17 novembre de cette année, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Kosice, en Slovaquie, se tiendra une autre réunion de formation de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum ». La conférence sur l’attitude de miséricorde envers les autres dans la Bible sera donnée par le Père Jozef Kacvinsky et s. Antoniana Štullerová de la communauté de Kosice de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde parlera de la relation bilatérale dans l’acte de miséricorde et de la miséricorde dont témoigne la parole.

Les 6-10 novembre à Cracovie, le III Congrès international du tourisme religieux et du pèlerinage se tiendra. Environ 100 tour-opérateurs et organisateurs du turisme religieux, évêques, prêtres, coordinateurs diocésains et fondateurs de la fondation y participeront, y compris les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Le but du Congrès est non seulement d’échanger des contacts d’affaires entre les participants mais surtout de promouvoir Cracovie et Malopolska sur la scène internationale et de renforcer l’importance du tourisme religieux dans le contexte de l’industrie touristique mondiale. Les participants du Congrès visiteront le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki et le Sanctuaire des St Jean-Paul II sur la mer Blanche. Le congrès est organisé par agence de tourisme „Ernesto Travel”.

Les 8 et 1o novembre de cette année, dans le couvent de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Nižný Hrušov, en Slovaquie, il y aura une retraite pour les filles sous le slogan: Quelle est la prochaine ? La retraite sera dirigée par le père Jan Kocurko et les soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde.

1er novembre, et du 157e anniversaire de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde, les cérémonies d’accueil au postulat avec la participation de la supérieure générale, Petra Kowalczyk, se tiendront au couvent de Walendow. La cérémonie religieuse aura lieu dans le couvent après la prière à l’heure de la Miséricorde et le chapelet de la Miséricorde Divine. L’Eucharistie à l’intention des postulantes sera célébrée dans la chapelle du couvent à 8 heures. Les célébrations seront précédées d’une journée de concentration au rythme lectio divina.

Le postulat est la première tentative de vie religieuse. Il vise principalement à introduire progressivement les postulantes dans la vie religieuse, à enrichier et à étendre les connaissances religieuses, à former la culture de coexistence selon les principes de la bonne éducation, à développer la pratique des vertus naturelles et à approfondir la connaissance de la la vie et de l’apostolat. Ce ne sont pas seulement des conférences et le temps consacré à l’étude, mais aussi la prière et le travail dans la communauté des sœurs.

Le premier jour de Novembre est célébré dans la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde non seulement comme la date à laquelle l’Eglise honore tous les saints mais aussi comme l’anniversaire de la Congrégation en Pologne. Ce jour, en 1862, l’archevêque Zygmunt Szczesny Felinski a consacré la chapelle et la première Maison de la Miséricorde à Varsovie rue Zytnia. Les soeurs reviennent ce jour d’une manière spéciale aux débuts de l’histoire de leur Congrégation. Elles se rappellent sa fondatrice, mère Teresa Ewa de Sułkowski comtesse Potocki qui a accepté l’invitation de l’archevêque. Szczesny Felinskie et est venue à Varsovie pour aider les femmes « effondrées » à revenir à une vie digne, en créant une oeuvre sur le modèle de la Maison de la Miséricorde à Laval (France) qui avait inspiré son travail apostolique et sa vie religieuse. Avec toute l’Eglise, les sœurs adorent aussi tous ceux qui ont atteint l’objectif de la vie – l’union avec Dieu pour toujours. Parmi eux, il ya Sainte Faustine Kowalska, apôtre de la Divine Miséricorde connue dans le monde entier, co-fondatrice spirituelel de la Congrégation, saint archevêque Zygmunt Szczesny Felinski, ainsi que les sœur mortes, les élèves, les apôtres de la Miséricorde Divine de l’association „Faustinum” qui ont participé à la mission de la Congrégation en faisant présent dans le monde l’amour miséricordieux de Dieu par leur vie, acte, parole et prière. Les sœurs dans tous les couvents remercient pour « hier » de la Congrégation, elles confient à la Miséricorde de Dieu son « maintenant » et « futur » pour que tous les plans de Dieu s’accomplissent.

À la Toussaint, l’Église honore non seulement les personnes élevées à la gloire des autels, connues sous le nom et la biographie, mais aussi les prêtres, les personnes consacrées et les fidèles laïcs qui ont atteint le but de la vie – l’union avec Dieu dans l’amour pour toujours. Il y a plus de Saints qui vivent parmi nous qu’il n’y paraît. La preuve de cela est aussi l’histoire de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde qui peut être fière non seulement St. Sœur Faustine Kowalska. Pendant plus de 150 ans d’existence et d’activité de la Congrégation, un grand nombre de personnages inhabituels se sont inscrits dans son histoire. Parmi eux, il y a St archevêque Zygmunt Szczesny Felinski qui a fondé la Congrégation, St. Jean-Paul II, qui avait été si souvent à Lagiewniki, béatifié et canonisé Sœur Faustine, et a fait beaucoup pour la mission de proclamer le message de la Miséricorde, bienheureux Julian Nowowiejski qui a invité les sœurs à Plock et a écrit la première histoire de la Congrégation, bienheureux Jan Balicki qui a commencé le travail de la Congrégation à Przemysl et pendant trois ans, il a servi les sœurs et les élèves, bienheureuse Maria Karwowska qui a subi la formation dans le couvent de Lagiewniki, bienheureux Michal Sopocko, confesseur de Vilnius du monastère d’Antokol et directeur spirituel de Soeur Faustine. Parmi les candidats à la sainteté, il faut mentionner les confesseurs servant dans le couvent de Cracovie-Lagiewniki: serviteur de Dieu Wojciech Baudis, père Bernard Lubienski (rédemptoriste), père Stanislaw Bednarski, père Stanislaw Podoleński, père Marian Morawski, père Jozef Cyrek ou serviteur de Dieu, Jacek Woroniecki, auteur du livre « Le mystère de la miséricorde de Dieu » que les sœurs ont copié du manuscrit à Lagiewniki. La liste des saints, bienheureux et serviteurs de Dieu est beaucoup plus grande, surtout si l’on tient compte non seulement de la coopération constante avec la Congrégation, mais d’autres circonstances et contacts. Même aujourd’hui parmi nous, il y a des saints, gens fascinés par l’amour miséricordieux du Christ, participant à sa vie et à la mission de la révélation au monde du mystère de la miséricorde de Dieu.

Les 25-27 octobre de cette année, dans le couvent de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Varsovie, le 23 novembre, il y aura des journées de retraite pour les filles sous le slogan: « Marie et Marta en moi ». Elles seront dirigées par le père Paweł Zakrzewski, s. Greta et s. Gracja de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Dans un climat de silence et de recueillement, les participantes chercheront une réponse à la question de savoir s’il est possible de réconcilier en soi l’attitude de Marie et de Marta. Comment ne pas perdre contact avec Dieu dans le travail quotidien? Comment mettre en œuvre le choix de « la meilleure particule » dans votre vie? Et Sainte Faustine les aidera en cela. Le programme prévoit du temps pour l’Eucharistie commune, l’adoration, l’écoute et la méditation de la parole de Dieu, ainsi qu’une rencontre et une conversation avec les sœurs.

Dans la vie religieuse de l’Eglise en Pologne, une belle tradition des dévotions du Rosaire d’octobre du Rosaire est très ancrée. Elles sont célébrées dans toutes les églises, les chapelles, les communautés … Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, cette dévotion est célébrée dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine tous les jours à 19h00 et le dimanche, les jours fériés et le premier vendredi du mois à 18h30. Vous pouvez accompagner la prière de Cracovie-Lagiewniki via la transmission en ligne. Les considérations du Rosaire dans l’esprit de la miséricorde divine et humaine (y compris avec les textes de Sainte Faustine) sont également disponibles dans la boutique « Misericordia dans le sanctuaire de Lagiewniki et sur le site : www.faustyna.pl

La « Soirée avec Jésus Miséricordieux » au Sanctuaire National Saint Jean Paul II à Washington se tiendra cette fois le samedi 21 octobre. Elle sera dirigée par des sœurs de la communauté de Washington de la congrégation de Notre Dame de la Miséricorde, a l’invité spécial sera le Dr. David Schindler de l’Institute Saint Jean-Paul II à Washington qui donnera une conférence basée sur l’encyclique de Saint Jean Paul II „Fides et Ratio”. Il aidera les jeunes à explorer la relation entre la foi et la raison qui semble particulièrement importante à notre époque. L’adoration sera dirigée par Michael Corsini, musicien new-yorkais ami du sanctuaire. La réunion commencera à 19 heures devant le tableau de Jésus Miséricordieux par la prière avec les paroles du chapelet de la Miséricorde Divine. Après la conférence, le programme comprend l’adoration de Jésus dans le Saint Sacrement. À la fin, les jeunes se retrouveront pour discuter du sujet abordé lors de la conférence et partager leur expérience de Dieu. „Les soirées avec Jésus Miséricordieux” sont organisées pour les jeunes qui veulent suivre les traces de Sainte Soeur Faustine et Saint Jean-Paul II et découvrir une nouvelle qualité de vie en amitié avec Jésus Miséricordieux.

La prochaine réunion mensuelle des jeunes au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, ou „Łagiewnicka 22”, aura lieu le 22 octobre. Cette année, à 19 heures, les jeunes se rencontrent lors de la soirée d’adoration de la Miséricorde de Dieu devant le tableau miraculeux de Jésus miséricordieux et devant le tombeau de Sainte Soeur Faustine. Après cette prière, il y aura une réunion de thé qui sert à construire une communauté et à partager l’expérience de la Miséricorde Divine et de l’apostolat. Les personnes qui ne peuvent pas physiquement venir à Łagiewniki peuvent se connectent par transmission en ligne sur www.faustyna.pl

Les 18 et 20 octobre de cette année, à Albacete le IIe Congrès national de la Miséricorde Divine se tiendra en Espagne sous le slogan: « C’est le temps de la miséricorde ». 350-400 fidèles de la Miséricorde Divine, venus de toute l’Espagne, y participeront sous la direction du p. Francisco José Sevilla, secrétaire général du diocèse d’Albacete. Le programme comprend: conférences, discours, prière quotidienne avec les paroles du chapelet de la Miséricorde divine, témoignages et veillée de prière dirigée par l’évêque Ciriaco Benevente. L’événement le plus important de chaque jour sera la célébration de l’Eucharistie sous la direction d’évêques, entre autres: Ángel Fernández, cardinal Stanisław Ryłko de Rome et cardinal Ricardo Blázquez Pérez, président de la Conférence épiscopale espagnole. Parmi les personnes qui participeront à ce congrès, il y a les sœurs du couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Kraków-Łagiewniki. Sœur Teresa de la Fuente donnera une conférence sur la confiance dans l’école de la spiritualité de Sainte Faustina et soeur Maria Blanka Sanz (Espagnole) donneront son témoignage. Le Congrès national de la Miséricorde Divine en Espagne a lieu tous les trois ans. Son but est d’unir différents groupes d’adorateurs de la Miséricorde Divine et d’explorer et de prêcher le message de la Miséricorde.

Le 20 octobre de cette année, la prof. Porzia Quagliarella, théologienne de l’Université de Rome Saint-Thomas-d’Aquin et aussi psychologue de l’Université de „La Sapienza” et s. Wincenta Mąka de la communauté romaine de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde rencontreront les fidèles dans l’église Sainte Christine à Turin. Le thème principal de la conférence sera la confiance en la Miséricorde Divine. Cette confiance basée sur l’Ancien et le Nouveau Testament sera discutée par la prof. Quagliarella et s. Wincenta en s’appuyant sur le Petit Journal de Sainte Faustine. Le programme de la réunion comprendra également une prière commune, l’occasion d’expérimenter la miséricorde de Dieu dans le sacrement de Penance, la commémoration solennelle des reliques de l’Apôtre de la Miséricorde Divine et l’occasion d’acheter son „Petit Journal” et d’autres publications consacrées à son héritage spirituel.

C’est le titre de la pièce mise en scène par Adam Woronowicz et basée sur le « Petit Journa » de Soeur Faustina qui sera joué dans au Théâtre Oratorio à la rue Kawęczyńska 53 à Varsovie le 20 octobre à 16h00. Elle raconte – comme l’écrivent ses auteurs – « l’histoire d’une jeune fille qui a laissé derrière elle toute sa vie pour suivre la voix qu’elle entend dans son âme. Elle choisit le chemin où elle rencontre quelqu’un d’extraordinaire. Quelqu’un qu’elle aimera sans limites ». Le spectacle sera interprété par Aleksandra Posielężna, Karol Górski et Piotr Bondyra. La musique a été écrite par Daria Grzegorz. L’événement se tiendra sous le patronage du ministère de la Culture et du Patrimoine national, de la Conférence épiscopale polonaise et de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde. Réservation de billets : e-mail teatr@oratorium.waw.pl ; téléphone 504 307 407 407. Paiement volontaire.

Le 15 octobre de cette année, dans la paroisse de St. Norbert à Orange, près de Los Angeles, une soirée de prière diocésaine intitulée „Le pouvoir de guérison de la Miséricorde Divine” se tiendra. Après la conférence de s. Gaudia Skass de la Communauté de Washington de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, il sera temps d’adorer Jésus dans le Saint Sacrement et de se confesser. Cet événement sera également l’occasion de rencontrer les apôtres de la Miséricorde Divine qui vivent en Californie et ont rarement la possibilité de s’entretenir avec les sœurs de la Congrégation où St. Soeur Faustine vivait.

Le 12 octobre (samedi), dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, il y aura une réunion mensuelle de la Communauté Sychar. A 17h00, dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine, sera célébrée la messe pour les mariages en difficulté et il y aura une rencontre dans la salle „Faustinum”. Dans cette intention – pour les mariages en situation de crise – tous les jours à 20h30, les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde dirigent le rosaire dans le Sanctuaire de Lagiewniki.

Le 12 octobre de cette année, les participants de l’Apostolat Margaretka de toute la Pologne se réuniront au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki. Le pèlerinage commencera dans la basilique à 9 heures avec un message d’accueil des pèlerins et une prière de chapelet pour les prêtres. À 11 heures, s M. Elżbieta Siepak de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde donnera une conférence sur le sujet: « Prière pour les prêtres à la lumière du Petit Journal de Sainte Soeur Faustine ». L’Eucharistie solennelle à 12h00 sera présidée par le cardinal Stanisław Dziwisz qui remettra à l’Apostolat Margaretka la relique de saint Jean Paul II. Les pèlerins visiteront également la chapelle avec le tableau célèbre de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine et le pèlerinage se terminera par la prière à l’heure de la Miséricorde (15h00) et le chapelet de la Miséricorde Divine.

 

La communauté „La femme est divine”, le père Andrzej Wiecki, son guide spirituel, et les soeurs de la communauté de Gdańsk de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, invitent cordialement les couples mariés voulant avoir des enfants à l’adoration de Jésus miséricordieux avec la prière pour la guérison qui se tiendra le 8 octobre à 19h30 au Sanctuaire Notre-Dame de Matemblewo. Transmission en ligne: www.kobietajestboska.pl

Le  8 octobre – comme le huitième jour de chaque mois – la communauté de Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Gdansk soutient par la prière les couples qui désirent la progéniture. Cette liste comprend déjà plus de 700 couples de Pologne, Italie, France et EUA et 270 d’entre eux attendent ou ont des enfants. Les intentions demandant la prière à cette intention (prénoms des couples mariés) peuvent être envoyées par e-mail à : kobietajestboska@gmail.com ou via le fanpage de la formation LA FEMME EST DIVINE.

Le 5 octobre, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki et dans tous les couvents de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, la fête liturgique de Sainte Sœur Faustine Kowalska est célébrée. La sœur Eufemia Traczynska écrit du jour de la naissance pour le ciel de l’Apôtre de la Miséricorde Divine : Le 5 octobre, à l’heure du dîner, la cloche a sonné. On savait que Sœur Faustine était mourante. Nous avons laissé tout et nous sommes allées chez elle. Dans l’infirmerie, il y avait déjà l’aumônier et quelques sœurs. Nous avons prié ensemble. Nous avons prié longtemps : nous avons récité les prières pour les agonisants, des litanies et d’autres prières. Nous avons prié si longtemps que même la messe de soir avait commencé un peu plus tard. À un certain moment, Sœur Faustine a donné un signe que la mère supérieure se penche vers elle, et elle a dit qu’elle ne mourrait pas encore, et lorsqu’elle irait mourir, elle le dirait. Les sœurs sont sorties. (…) Quand je rentrais dans ma cellule, je suis entrée dans la chapelle et prié aux âmes du purgatoire qu’elles m’éveillent quand Sœur Faustine irait mourir, parce que je voulais vraiment être avec elle pendant sa mort. J’avais peur de le demander ouvertement à la mère supérieure, c’était interdit d’y aller pour les jeunes sœurs à cause de la tuberculose. La sœur Amelia avait le permis parce qu’elle était déjà malade de la tuberculose. Je suis allée au lit à l’heure habituelle et je me suis immédiatement endormie. Soudain, quelqu’un m’a réveillé : « Si vous voulez être présente à la mort de Sœur Faustine, vous devez se lever ». Je me suis immédiatement rendue compte que c’était une erreur. La sœur qui est venue pour réveiller la sœur Amelia a confondu les cellules et est venue chez moi. J’ai réveillé la sœur Amelia, j’ai mis ma robe et j’ai couru à l’infirmerie. La sœur Amelia est venue après. C’était autour de onze heures du soir. Quand nous sommes arrivées, Sœur Faustine a légèrement ouvert ses yeux et a souri un peu, puis elle a baissé la tête et c’était la fin … La sœur Amelia a dit que sans doute elle était morte. J’ai regardé la sœur Amelia sans rien dire. Nous avons prié ensemble. La bougie brûlait tout le temps.

La cérémonie liturgique de Sœur Faustine, le 5 octobre, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki sera précédée de la Messe du Triduum avec des sermons occasionnels dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Misericordieux et le tombeau de l’apôtre de la Miséricorde Divine à 17 heures. Le Triduum est dirigé par le prêtre Zbigniew Bielas, recteur du sanctuaire. Le jour de la fête – le 5 octobre – dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Misericordieux et le tombeau de Sainte Faustine, les messes seront célébrées à 6h30, 8h00, 9h00, 10h00 et 17h00. La prière à l’heure de la miséricorde et le Chapelet de la Miséricorde Divine à 15 heures, comme tous les jours. A partir de 20h30 l’adoration de Jésus au Saint Sacrement, dirigé par les sœurs de la Congrégation de Notre Dame de la Miséricorde. Le soir de la grâce et de l’adoration se terminera à 22h45, l’heure du passage de Faustine à la maison du Père céleste. Dans la basilique, les messes seront célébrées selon l’ordre du dimanche sans la Messe à 13h30.

Le 5 octobre de cette année à 20h30, dans la basilique de la Miséricorde Divine, dans le sanctuaire de Łagiewniki, la « veillée avec Sainte Soeur Faustine », organisée à l’occasion de l’anniversaire de la sortie de l’Apôtre de la Miséricorde Divine à la maison de notre Père céleste est organisée. La veillée sera dirigée par les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde et les personnes participant aux « Journées des Apôtres de la Miséricorde Divine ». La veillée de prière se terminera à 22h45, donc à l’heure de la mort de Soeur Faustine.

Le 5 octobre de cette année, dans le sanctuaire national de Saint Jean Paul II à Washington la « Journée de récollection avec Sainte Faustine » sous le slogan : « Connue et aimée » se tiendra. Les participants à cet événement vivront cette journée en silence et en prière personnelle. Les conférences de s. Gaudia Skass de la Communauté de Washington de la Congrégation de la Notre-Dame de la Miséricorde constitueront l’introduction. La première montrera comment Dieu connaissait profondément Soeur Faustine, l’aimait en vérité telle qu’elle était et l’avait choisie pour remplir la mission prophétique. La deuxième conférence sera une méditation sur la rencontre au puits de Jésus avec la Samaritaine qui a été l’occasion de réaliser son désir d’amour le plus profond. Le programme comprend la confession, l’Eucharistie, l’adoration de Jésus dans le Saint Sacrement et la possibilité d’une conversation personnelle avec les sœurs.

Le 5 octobre (samedi), le pèlerinage annuel des cicrcles de rosaire du diocèse de Wloclawek au Sanctuaire de l’anniversaire et du baptême de Sainte Sœur Faustine Kowalska à Swinice Warckie se joindra à la campagne nationale « Rosaire à la frontière » pour prier avec la Mère de Dieu pour la miséricorde pour notre patrie, l’Europe et le monde. Dans le programme: à 10h00 – établissement de la communauté à la maison familiale de St. Faustine à Glogowiec et procession de prière avec ses reliques au Sanctuaire à Świnice Warckich. L’Eucharistie solennelle à 12h00 sera présidée par l’évêque Wiesław Mering. Le pèlerinage se terminera par la prière à l’Heure de la Miséricorde (15h00) et le Chapelet de la Miséricorde Divine.

Le 5 octobre de cette année, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance pour le ciel de Sainte Soeur Faustine, il sera possible de visiter le lieu où l’Apôtre de la Miséricorde Divine a quitté cette terre pour se rendre à la maison de notre Père céleste. Normalement, il est inaccessible aux pèlerins, car il se trouve derrière le cloître religieux. En entrant dans le Sanctuaire, vous ne pouvez voir que le panneau d’information et la fenêtre habillée de fleurs de l’ancienne infirmerie, et ce jour-là, l’oratoire dans lequel se trouvent les reliques du corps de Sainte Faustine et les reliques de plus d’une centaine de saints et de bienheureux est disponible pour les pèlerins entre 10h et 18h.

La fête de St. Faustine Kowalska, la patronne de la ville de Lodz, aura lieu le samedi 5 octobre dans l’église paroissiale sous son nom à la Place de l’Indépendance. L’Eucharistie à 18h00 sera présidée par l’évêque Damian Muskus de Cracovi. Après la messe, la procession avec les reliques de St. Faustine traversera la rue Piotrkowska jusqu’à la basilique cathédrale où l’acte d’attribution de l’archidiocèse à la Miséricorde Divine sera renouvelé.

Du 30 septembre au 6 octobre de cette année, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, les « IIIèmes Journées Internationales des Apôtres de la Miséricorde Divine » se dérouleront sous le slogan : « Je t’ai aimé avec un amour éternel ». Environ 300 adorateurs de la Miséricorde Divine et de Sainte Faustine de près de 30 pays à travers le monde des territoires des langues anglaise, espagnole et française y participeront. Les réunions comprendront une prière et une formation et seront dirigées par le p. Krzysztof Wons SDS et les sœurs de la communauté de Łagiewniki de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Le programme comprend : Eucharistie quotidienne, adoration du Saint Sacrement, catéchèses bibliques et conférences sur la spiritualité de Soeur Faustine. Les « Journées Internationales des Apôtres de la Miséricorde Divine » sont également une occasion de se rencontrer et d’échanger des expériences liées à la pratique du culte de la Miséricorde Divine et à l’apostolat de porter le message de la Miséricorde au monde dans divers pays du monde. Le 5 octobre, au 81e anniversaire de la naissance de Sainte Faustine pour le ciel, L’Eucharistie sera présidée par l’archevêque Marek Jędraszewski, métropolite de Cracovie. Juste avant la messe. il y aura des cérémonies d’admission de nouveaux membres à l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum » qui est l’organisateur de cet événement.

À l’occasion du 81e anniversaire du départ de Sainte Faustine à la maison de notre Père, le 3 octobre de cette année (jeudi) à 19h30, dans la basilique de la Miséricorde Divine, dans le Sanctuaire de Łagiewniki, un concert de louange sera donné par la bande ICE Worship Team (International Centre of Evangelization Worship Team), dirigée par Hubert Kowalski. Y assisteront des adorateurs de la Miséricorde Divine de 30 pays du monde participant aux « Journées des Apôtres de la Miséricorde Divine » et tous ceux qui veulent louer la Miséricorde de Dieu et remercier pour le don de Sainte Soeur Faustine. L’entrée est gratuite. Les organisateurs de cet événement – l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine Faustinum et la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde – vous invitent cordialement.

La traditionnelle retraite de trois jours pour les fidèles de la Miséricorde Divine aura lieu du 27 au 29 septembre à Dolný Smokovec, dans les Tatras en Slovaquie. La retraite sur « La Parole de Dieu est proche de vous » est dirigée par le père Milan Supek et s M. Alžbeta Mikušová de la communauté de Košice de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Au programme: Eucharistie, conférences, prière à l’heure de la Miséricorde et chapelet à la Miséricorde Divine, adoration commune du Saint-Sacrement, chemin de croix, rosaire et commémoration des reliques de Sainte Faustine.