Archivio delle notizie

Le 22 mai de cette année au Sanctuaire National Saint Jean-Paul II, les soeurs de la Communauté de Washington de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde organiseront une autre „Soirée avec Jésus miséricordieux”. Elle commencera à 19 heures devant l’image de Jésus Miséricordieux par la prière avec les paroles du chapelet de la Miséricorde Divine. Ce mois-ci, la conférence sur la Mère de Dieu de Fatima et Jean-Paul II et les liens reliant le message de Fatima au message de la Miséricorde sera donnée par le p. Jose Cortes, né à Lisbonne. Après la conférence, le programme comprend l’adoration de Jésus dans le Saint Sacrement que les musiciens du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Boltimore conduiront cette fois du côté musical. À la fin, les jeunes se réuniront pour rencontrer l’invité de la soirée et discuter ensemble. Les „Soirées avec Jésus miséricordieux” sont organisées pour les jeunes qui veulent suivre les traces de Sainte Soeur Faustine et Saint Jean-Paul II et découvrir une nouvelle qualité de vie en amitié avec Jésus miséricordieux.

 

La plus proche réunion de Lagiewniki « 22 » qui est une réunion mensuelle des jeunes dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki aura lieu le 22 mai. La réunion débutera à 19h00 dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine dans son rythme habituel, à savoir par la PAROLE. L’invité spécial de la réunion sera le p. Mariusz Ołdak du diocèse d’Opole, impliqué dans l’école de la nouvelle évangélisation, un régional des sourds, dirigeant une retraite annuelle „Jésus est vivant” sur le Mont Sainte-Anne. Après, l’adoration et le culte du Christ dans le Saint Sacrement. Ensuite, il y aura également le temps pour la COMMUNAUTÉ. Ceux qui ne peuvent pas venir physiquement à Lagiewniki peuvent se connecter à la transmission en ligne à: www.faustyna.pl.

Le 18 mai, il y aura des célébrations annuelles de mai dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine en Slovaquie. Au mont de Butkow, l’Eucharistie solennelle à 15h30 sera présidée par l’évêque Tomáš Galis, berger du diocèse de Zylin. Une partie des pèlerins apparaissent déjà au pied du mont de Butkow pour entrer dans le lieu de célébration sous la croix à travers le Chemin de croix situé sur sa pente. À 15h00, les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde en Slovaquie et du couvent du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki présideront la prière à l’heure de la Miséricorde et le Chapelet de la Miséricorde Divine.

Le 18 mai de cette année (samedi) au sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki pour la dixième, plusieurs mil de pèlerins catholiques grecs de Slovaquie viendront. Le pèlerinage commencera à 9h15 par l’Akathiste chanté en l’honneur de la Bienheureuse Mère de Dieu. L’Eucharistie solennelle dans la liturgie archidiocésaine à 10 heures sera dirigée par l’archevêque Jan Babjak SJ, métropolite de Prešov, et le sermon sera prononcé par l’évêque Włodzimierz Juszczak, évêque de l’éparchie de Wrocław-Gdańsk de l’Église catholique ukrainienne. Après la pause déjeuner (à 14h25), la conférence de s. M. Blanka du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, à Cracovie-Lagiewniki sur les souffrances de Sainte Soeur Faustine pour l’œuvre de la Miséricorde Divine. Les pèlerins prieront devant la célèbre image de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de Sainte Soeur Faustine, et le pèlerinage se terminera à 15h00 par la prière à l’heure de la Miséricorde et le chapelet à la Miséricorde Divine et la bénédiction pastorale.

 

Sainte Faustine est principalement associée aux révélations de Jésus Miséricordieux. Moins aux apparitions de Marie et elle en a eu des dizaines. Pendant ces réunions, Marie a montré à Sœur Faustine le mystère de la miséricorde de Dieu dans votre vie, lui a enseigné, l’a renforcée, accompagné à la mission prophétique de la Miséricorde. Je suis votre Mère, grâce à l’insondable Miséricorde de Dieu (P.J. 449) – a dit elle – Je suis non seulement la Reine du Ciel, mais aussi la Mère de Miséricorde et ta Mère (P.J. 330).

Pour Sainte Faustine, Marie était principalement la Mère du Fils de Dieu – Miséricorde incarnée, et par la miséricorde de Dieu, la mère de tout être humain. Comme la mère attentive et la Maîtresse de la vie spirituelle, elle lui a enseigné la contemplation de Dieu dans son âme, l’obéissance à la volonté de Dieu, l’art de l’amour de la croix et les soins de ces vertus qui déterminent l’attitude de confiance en Dieu et de miséricorde envers les autres. Soudain je vis la Mère de Dieu – a écrit Sainte Faustine qui me dit : « Que l’âme, qui suit fidèlement le souffle de la grâce est agréable à Dieu ! J’ai donné au monde le Sauveur. Et toi tu dois parler au monde de Sa miséricorde et préparer le monde à la seconde venue de Celui qui viendra, non comme Sauveur Miséricordieux, mais comme Juste Juge. Oh ! Comme ce jour est terrible ! Le Jour de la Justice a été décidé, le jour de la colère de Dieu. Les anges tremblent devant lui. Parle aux âmes de cette grande miséricorde, tant que c’est le temps de la pitié. Si tu te tais maintenant, tu répondra pour cela en ce jour terrible, pour un grand nombre d’âmes. N’aie peur de rien, Sois fidèle jusqu’à la fin. J’ai compassion de toi. » (P.J. 635).

Lorsque la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde a élu Marie leur supérieure générale dans le ciel, la Sœur Faustine a vu dans une vision toutes les sœurs couvertes de son manteau et a entendu les paroles d’une grande promesse : Toutes celles qui demeureront avec zèle, jusqu’à la mort, dans Ma Congrégation, éviteront le feu du Purgatoire. Je désire que chacune se distingue par les vertus suivantes : humilité, douceur et pureté, amour de Dieu et du prochain, compassion et miséricorde. » Après ces paroles, toute la Congrégation disparut de ma vue, et je demeurai seule avec la Très Sainte Mère qui m’instruisit de la volonté de Dieu, et comment l’appliquer dans la vie en m’abandonnant totalement à Son Très Saint Jugement. Il est impossible sans accomplir Sa Sainte Volonté – « Ma fille, Je te recommande vivement de réaliser fidèlement les moindres souhaits de Dieu, car c’est ce qui Lui est le plus agréable ! Je désire vivement que tu te distingues par ta fidélité à accomplir la volonté de Dieu. Place la volonté de Dieu bien au-dessus de tous les sacrifices et holocaustes ! » (P.J. 1244).

Le 18 mai de cette année, l’oeuvre de prière „L’Australie et l’Océanie prient avec le Chapelet” sera lancée. Désormais, chaque année le 18 mai, le jour de l’anniversaire de Saint Jean-Paul II et le 13 septembre, le jour de la révélation à Sainte Soeur Faustine du Chapelet de la Miséricorde Divine, les croyants de cette partie du monde seront unis dans la prière à 15 heures pour demander des faveurs pour des intentions données par les évêques de cette région. „Nous voulons inclure dans cette prière non seulement des pays vastes et importants, a déclaré l’initiateur de ce projet, Ryszard Hodowany de Melbourne, mais également ces minuscules îles du Pacifique et les aborigènes d’Australie, afin que chacun, participant à cette prière, ressente l’unité des enfants de Dieu”. Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde se sont jointes à l’action de prière. Le 18 mai, toutes les personnes participant à cette action prieront dans les intentions suivantes:

  • pour la conversion du monde à Jésus Miséricordieux,
  • pour que le message de la Miséricorde atteigne tous ceux qui sont perdus et blessés par le péché,
  • pour que les prêtres soient les apôtres de la Miséricorde Divine pour les plus nécessiteux,
  • pour la paix entre tous les peuples et toutes les nations de la terre,

Plus informations et enregistrement:

www.worldchaplet.org
https://www.worldchaplet.org/en/poland.html
https://www.worldchaplet.org/en/submit-a-prayer.html
https://www.worldchaplet.org/en/map-of-prayers.html

 

Le mercredi 15 mai, dans la magnifique église gothique Saint Nicholas à Presov, en Slovaquie, la sixième Journée avec la Miséricorde Divine se tiendra. Le programme commencera par la liturgie à 9h00. Après la messe solennelle célébrée par le archevêque Bernarda Bobera et la conférence de s. Clareta Fečova de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde de Košice. La réunion des adorateurs de la Miséricorde Divine se terminera par la prière à l’heure de la Miséricorde, l’adoration du Jésus dans le Saint-Sacrement et l’agape dans le presbytère.

À Cracovie, le 12 mai de cette année (dimanche), la procession annuelle en l’honneur de Saint Stanislas de Skalka à Wawel (le lieu de son martyre) se tiendra. À cette belle procession, une tradition qui remonte au XIIIe siècle, participent des évêques, prêtres, diverses congrégations religieuses des hommes et des femmes, délégations des paroisses de l’archidiocèse de Cracovie, certaines en costumes régionaux, et de nombreux fidèles. Traditionnellement, dans la signe de leurs reliques, les patrons polonais les suivent : St. Stanislas, Saint Wojciech et d’autres saints Polonais, y compris Sainte Sœur Faustine qui depuis de nombreuses années participe à cette procession nationale.

Le 11 mai (samedi), dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, il y aura une réunion mensuelle de la Communauté Sychar. A 17h00, dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine, sera célébrée la messe pour les mariages en difficulté et il y aura une rencontre dans la salle „Faustinum”. Dans cette intention – pour les mariages en situation de crise – tous les jours à 20h30, les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde dirigent le rosaire dans le Sanctuaire de Lagiewniki.

La communauté „La femme est divine”, le père Andrzej Wiecki, son guide spirituel, et les soeurs de la communauté de Gdańsk de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, invitent cordialement les couples mariés voulant avoir des enfants à l’adoration de Jésus miséricordieux avec la prière pour la guérison qui se tiendra le 8 mai à 19h30 au Sanctuaire Notre-Dame de Matemblewo. Transmission en ligne: www.kobietajestboska.pl

Le  8 mai – comme le huitième jour de chaque mois – la communauté de Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Gdansk soutient par la prière les couples qui désirent la progéniture. Cette liste comprend déjà plus de 700 couples de Pologne, Italie, France et EUA et 190 d’entre eux attendent ou ont des enfants. Les intentions demandant la prière à cette intention (prénoms des couples mariés) peuvent être envoyées par e-mail à : kobietajestboska@gmail.com ou via le fanpage de la formation LA FEMME EST DIVINE.

Le 8 mai de cette année est le 151e anniversaire de la fondation par la Mère Teresa Sułkowski comtesse Potocki de la maison de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Cracovie. Ensuite, les sœurs ont pris en charge l’éducation des filles et des femmes qui avaient besoin d’un renouveau moral profond, d’abord dans la «Maison de la Miséricorde» à l’église de la Miséricorde Divine à Smolensk, puis dans le couvent au carrefour des rues Zwierzyniecka et Straszewskiego (aujourd’hui l’hôtel Radisson), et depuis 1891 – en Cracovie-Lagiewniki. Aujourd’hui, les sœurs non seulement accomplissent un travail original, mais aussi réalisen la mission de St. Faustine de proclamer au monde le message de la Miséricorde. Elle le font non seulement dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki aux pèlerins du monde entier, mais aussi par de nombreuses nouvelles œuvres : Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum », la maison d’édition « Misericordia », le trimestriel « Message de la Miséricorde », le site Internet en 7 langues , la transmission en ligne de la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, le Chapelet constant pour les mourants, les médias, les réseaux sociaux, les voyages à d’autres paroisses en Pologne et à l’étranger, la participation aux colloques et conférences consacrées à la miséricorde de Dieu et au patrimoine de Sainte Faustine, la correspondance, etc. Dans chaque ministère, même le plus caché, les sœurs proclament le message de l’amour miséricordieux de Dieu à l’homme.

Les 4 et 5 mai au cinéma Kijów, al. Krasińskiego 34 à Cracovie, le festival de la Miséricorde aura lieu. Le programme comprend la projection de films et d’événements religieux au cours de laquelle les spectateurs auront la possibilité de rencontrer les invités du Festival. Parmi eux se trouve s. M. Elzbieta Siepak du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, dans le sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki. Le programme du festival comprendra les films suivants: „Maintenant et l’heure de la mort”, dir. Mariusz Pilis, Dariusz Walusiak; „Entretien avec Dieu”, dir. Perry Lang; „Terre de Marie”, dir. Juan Manuel Cotelo; „Le visage de la miséricorde” (film documentaire), dir. David Naglieri; „Amour et Miséricorde”, dir. Michał Kondrat et „Le plus grand don”, dir. Juan Manuel Cotelo.

Du 1er au 5 mai, cinq paroisses de Mississauga, Brampton et Toronto accueilleront le Congrès sur la Miséricorde Divine organisé par la Congrégation des Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée. La plupart des fidèles d’origine polonaise y participeront, mais les conférences seront prêchées en anglais. Parmi les invités: évêque Mateusz Ustrzycki, prêtre prof. Jan Machniak, recteur de l’Académie internationale de la Miséricorde, père Serafin Michalenko, MIC de Stockbridge, et s. Teresa de la Fuente du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Cracovie qui parlera dans chaque paroisse sur la signification du message de la Miséricorde donné par Jésus à Soeur Faustine et sur le développement du culte de la Miséricorde Divine dans le monde.

Le samedi 4 mai, au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, le pèlerinage annuel des catholiques de Slovaquie organisé par « Radio Lumen » arrivera pour la 15e fois. Il compte environ 20 000 pèlerins de toute la Slovaquie. L’eucharistie solennelle à 10h30 sera présidée par prêtre Juraj Spuchľák concélébrée avec de nombreux prêtres qui viendront avec les pèlerins. À 14 :00, s. M. Clareta Fečova de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde donnera une conférence. Le pèlerinage se terminera par la prière à l’heure de la Miséricorde (15h00), et le Chapelet de la Miséricorde Divine et la bénédiction pastorale. Le programme du pèlerinage sera diffusé par la radio catholique « Lumen », pour permettre d’y participer de manière spirituelle à ceux qui, pour de nombreuses raison, ne peuvent pas venir physiquement à Lagiewniki.

Au 19e anniversaire de la canonisation de Sainte Soeur Faustine, le 30 avril, après la messe à 12h00, le VIIe pèlerinage à pied du diocèse de Bielsko-Zywiec partira au Sanctuaire de la Miséricorde de Cracovie-Lagiewniki. Les pèlerins marcheront en plusieurs groupes parrainés par St. Sœur Faustine, Saint Jean-Paul II, St. Frère Albert, St. Maximilian, St. Józef Bilczewski, Bienheureux Michał Sopoćko et Bienheurese Mère Teresa. Les pèlerins viennent à Lagiewniki le 3 mai et visiteront la chapelle avec le tableau miraculeu de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, embrasseront ses reliques, puis passeront à la basilique où ils participeront à l’Eucharistie célébrée à la fin du pèlerinage.

Du 23 au 30 avril de cette année, s. Maria Vianneya Dąbrowska et s. M. Eliana Chmielewska du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Kraków-Łagiewniki proclameront le message de la Miséricorde et partageront la richesse spirituelle de Sainte Soeur Faustine à Singapour. Les conférences prêchées dans la cathédrale Bon Pasteur auront pour objectif de bien préparer les fidèles à la célébration de la fête de la Miséricorde Divine. Le programme comprend également des réunions avec les fidèles dans d’autres églises de Singapour.

Le 30 avril est le 19e anniversaire de la canonisation de la Sœur Faustine Kowalska de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde – apôtre de la Miséricorde Divine. La canonisation a eu lieu à la Place Saint-Pierre à Rome et dans le sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki en 2000. La Sœur Faustine a décrit l’événement avec les détails plus de 60 ans plus tôt, à la fin de mars 1937 (P.J. 1044-10480). Ceux qui ont participé à ces événements savent que cette vision a été exactement remplie. Ce jour-là, le Saint-Père Jean-Paul II a introduit la fête de la Miséricorde Divine pour l’ensemble de l’Église et il a donné le message de la Miséricorde transmis par Sainte Faustine pour le troisième millénaire de la foi. Le témoignage de la guérison miraculeuse examinée pour la canonisation, la description de l’événement et l’homélie du Saint-Père sont disponibles à : faustyna.pl. Chaque jour, nous remercions de ce « don de Dieu pour notre temps », comme le Pape Jean-Paul II a dit de Sainte Faustine et du message de la Miséricorde transmis par elle. Sa mission prophétique d’annoncer au monde, par le témoignage de la vie, les actes, les paroles et la prière, la vérité biblique sur l’amour miséricordieux de Dieu est accompagnée de millions de personnes à travers le monde, en créant le Mouvement Apostolique de la Miséricorde Divine, qui est la « nouvelle congrégation » dont la fondation Jésus avait demandé. Que l’anniversaire de la canonisation de l’apôtre de la Miséricorde Divine soit l’occasion non seulement de rendre remercier, mais aussi d’explorer le riche patrimoine.

Les 27 et 28 avril de cette année, s. Mary Claire et s. Miwiana de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde partageront la richesse de la spiritualité et de la mission de Sainte Soeur Faustine avec les fidèles de la paroisse anglaise de Notre-Dame de l’Assomption à Chichester, diocèse d’Arundel et de Brighton en Grande-Bretagne. D’une manière particulière, elles veulent aider les Anglais à vivre la Fête de la Miséricorde, afin que chacun puisse bénéficier de cette extraordinaire générosité de la miséricorde de Dieu, liée à la pratique appropriée de cette fête.

L’octave de la résurrection du Seigneur, la plus grande fête de l’Église catholique, se termine par le dimanche de la Miséricorde Divine, communément appelé la Fête de la Miséricorde Divine. L’établissement de cette fête a été demandé par Jésus dans les apparitions de Sainte Sœur Faustine, lorsqu’il répétait à maintes reprises il souhaitait que le premier dimanche après Pâques soit la fête de la Miséricorde: « Je désire que la Sainte Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les écluses de Ma miséricorde sont ouvertes. Je déverse tout un océan de grâces sur les âmes, qui s’approcheront de la source de Ma miséricorde. Toute âme qui s’approchera de la confession et de la Sainte Communion recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur punition. En ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoule la grâce. Qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de Moi, même si ses péchés sont comme l ‘écarlate ouvertes; qu’aucune âme n’ait peur de m’approcher, même si ses péchés étaient aussi écarlates » (PJ 299).

En ce jour, nous pouvons non seulement recevoir la grâce du «pardon complet» (une des grâces du Saint Baptême), mais aussi demander de nombreux autres faveurs et bienfaits temporels s’ils sont compatibles avec la volonté de Dieu. La condition est un cœur pur, sans attachement au péché, et une attitude de confiance en Dieu, c’est-à-dire un désir d’accomplir sa volonté et l’amour actif pour le prochain. Le seul récipient pour épuiser la grâce est la confiance, comme Jésus l’a enseigné à Sainte Faustine, parce que la miséricorde de Dieu n’a pas de limites, et c’est la joie de Dieu de donner beaucoup. C’est l’Amour Miséricordieux que nous apprenons à connaître et à adorer quand nous célébrons cette fête. Plus sur la célébration elle-même et son histoire dans l’Église.

Le 28 avril, lors de la fête de la Miséricorde Divine, la chapelle de la Miséricorde Divine à Sanary (près de Marseille) deviendra le sanctuaire de la Miséricorde Divine. Le décret sera annoncé lors de la messe solennelle sous la direction de l’évêque Rey à 10h30. La cérémonie sera précédée d’un triduum de prières au cours duquel des conférences du samedi seront données par le prêtre Joël Guibert et s. Sangwina Kostecka du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Cracovie-Lagiewniki. S. Null de la communauté de Varsovie assistera à la cérémonie.

Conformément aux souhaits de Jésus transmis par Sainte Faustine et aux décisions du Saint-Père Jean-Paul II, la Fête de la Miséricorde est célébrée le premier dimanche après Pâques (cette année, le 28 avril). La cérémonie centrale est tenue dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki. Elle est précédée par la neuvaine à la Chapelet à la Miséricorde Divine célébrée depuis le vendredi saint, et directement – la veillée nocturne qui commence dans la basilique, samedi à 21h00. Le dimanche de la Miséricorde Divine, les messes seront célébrées selon le programme suivant :

24h00 – évêque Janusz Mastalski (basilique).

6h00 – père Andrzej Tarasiuk (basilique).

8h00 – évêque Damian Muskus (basilique).

10h00 – archevêque Marek Jędraszewski, métropolite de Cracovie (autel externe devant la basilique – transmission TVP 1).

12h30 – évêque Jan Szkodoń (basilique).

15h00 – Heure de la Miséricorde et Chapelet à la Miséricorde Divine – prélat Franciszek Ślusarczyk, recteur du Sanctuaire, sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde (basilique).

16h00 – cardinal Stanisław Dziwisz (basilique).

18h00 – évêque Jan Zając (basilique).

19h00 – père Grzegorz Zembroń MS (chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine).

Les messes dans la basilique, l’Heure de la Miséricorde (15h00), et le Chapelet à la Miséricorde Divine seront diffusés par TVMilosierdzie sur le site du Rectorat du Sanctuaire : www.milosierdzie.pl, tandis que la messe à 19h00 et les visites des pèlerins du tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et du tombeau de Sainte Faustine seront transmises en ligne à l’adresse : www.faustyna.pl

Traditionnellement, la veille de la fête de la Miséricorde, le samedi 27 avril, le Festival de la Miséricorde aura lieu en l’honneur de la patronne de la ville de Lodz – St. Soeur Faustine. À 12h00, dans le parc Slowacki à Lodz, les performances des artistes du cirque « Klaunik » – Centre de divertissement artistique et du groupe musique Trubadurzy de Łódź commenceront et les membres de la communauté charismatique « Skala » partageront leur témoignage. Vers 15h00, les participants du Festival passeront dans une procession de prière à l’Archicathédrale Saint Stanislasa Kostka, le chemin que Sainte Faustina a traversé en juin 1924 après la danse interrompue au cours de laquelle elle avait vu la souffrance de Jésus. Dans la cathédrale, où elle a prié et entendu ses paroles de se rendre à Varsovie et rejoindre le couvent, la Miséricorde Divine sera confiée au diocèse et à la ville de Lodz. À la fin, les participants du Festival obtiendront des pains de miséricorde préparés par les boulangers de Lodz. L’événement est organisé par la paroisse Sainte Faustine Kowalska à Lodz.

À l’occasion de Pâques et de la fête de la Miséricorde Divine, les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde souhaitent à tous les Bienfaiteurs, les Collaborateurs soutenant ses œuvres apostoliques, ainsi qu’aux Internautes visitant les sites de la Congrégation et le groupe : Sanctuaire de la Miséricorde Divine sur Facebook, un rencontre joyeux avec le Seigneur ressuscité et miséricordieux. Il apporte la paix que le monde ne peut pas donner, il remplit les cœurs de son amour et bénit toujours, comme sur le tableau qu’il a fait peindre. Nous souhaitons aussi toutes les grâces, et pendant la fête de la Miséricorde, de tirer profit de cette grande promesse de Jésus qui est la rémission complète des péchés et des punitions. Joyeuses Pâques !!!

À partir du 1er avril, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, aussi dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, les dévotions du soir en l’honneur de la Miséricorde Divine commencent au cours desquelles la Litanie de la Miséricorde Divine est chantée. Les appels de litanie ont été inscrits par Sainte Faustine dans son « Petit Journal » et sur leur base, le confesseur de Vilnius, le bienheureux Michal Sopocko a composé cette litanie. En priant avec ses mots, nous non seulement aimons la Miséricorde de Dieu, mais aussi nous pouvons mieux connaître le mystère de l’amour miséricordieux de Dieu qui accompagne l’homme dans toutes les dimensions de sa vie terrestre, l’accompagné toujours et partout.

Le Vendredi saint, la neuvaine avant la fête de la Miséricorde Divine commence. Jésus a demandé à Sainte Faustine de se préparer à travers cette neuvaine qui consiste en la récitation du Chapelet pour la Miséricorde Divine pendant 9 jours, à la célébration dans laquelle nous adorons Dieu dans le mystère de sa miséricorde insondable. Il a dit de cette neuvaine qu’on y pouvait prier pour tout, si cela était conforme à la volonté de Dieu, alors ce qui était bon pour nous sur la terre et dans l’éternité. Avec dévouement, vous pouvez également ajouter la neuvaine que Jésus a dictée à Sainte Faustine. La cérémonie solennelle de cette neuvaine se tiendra dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki après la prière à l’heure de la Miséricorde (15h00), qui le vendredi saint est célébrée et vécue d’une manière spéciale.

La Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde souhaite exprimer sa profonde gratitude à tous les Collaborateurs et Donateurs qui, par leur travail et leur soutien matériel aux œuvres apostoliques réalisées par leurs sœurs, se joignent à la mission de proclamer le message de la Miséricorde au monde. Le site Web: www.faustyna.pl, la transmission en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, le chapelet pour les mourants ou le chapelet continu sont quelques-uns des moyens de proclamer et de prier pour la miséricorde de Dieu, à travers lesquels nous participons à une grande mission dans l’Église que Dieu a initié dans la vie de Sainte Faustine. Ma fille, Je désire que ton cœur soit la demeure de Ma miséricorde. Je désire que cette miséricorde se répande sur le monde entier par ton cœur (PJ 1777), lui a dit Jésus et à chacun de nous. Nous vous remercions que par vos bons et généreux cœurs et vos mains généreuses la miséricorde de Dieu se répande dans le monde. Merci pour votre soutien, nous vous offrons la prière quotidienne, en particulier à l’heure de la miséricorde et le chapelet de la miséricorde divine. L’intention pour nos bienfaiteurs et nos donateurs est également recommandée pendant la messe tous les jeudis à 17 heures, vers le 5 du mois et à diverses autres occasions. Foto: Gerd Altmann z Pixabay. Foto: Gerd Altmann z Pixabay.

Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, la procession de la résurrection part 2le 1avril à 7h00 de la chapelle de la Passion vers la basilique où l’Eucharistie sera célébrée, présidée par l’évêque Jan Zajac, recteur du Sanctuaire. Alléluia !!! Jésus est vivant !!! Il vit parmi nous et en nous quand nous sommes dans un état de grâce. L’amour a remporté le péché, la vie – la mort, Jésus a vaincu tout le mal et l’ennemi de l’homme – Satan. Depuis lors, nous en Jésus, nous pouvons remporter la victoire sur le péché et la faiblesse humaine, et donc vivre plus pleinement dans la communion avec Dieu. Célébrons la miséricorde de Dieu en nous et à travers nous ! Joyeuse célébration du plus grand mystère de notre foi !

Dans l’Église catholique, le Samedi Saint est un jour de deuil après la crucifixion de Jésus-Christ. Dans les églises et les chapelles, auprès du « Tombeau du Seigneur », nous adorons Jésus dans le Saint-Sacrement, en le remerciant pour le travail de la rédemption et des grâces reçus sur la croix pour notre salut, et nous prions pour la miséricorde pour nous et le monde entier. Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, dès le matin, des aliments sont bénis pour la table de Pâques. À 15h00, la prière à l’heure de la Miséricorde est célébrée avec la neuvaine avant la fête de la Miséricorde Divine, puis la célébration de la descente de Notre Seigneur Jésus-Christ aux enfers. Le soir, donc à 20h00, devant la basilique, les rites de la Veillée pascale se commencent avec l’Eucharistie où pendant la liturgie les vœux du baptême sont renouvelés.