Novuelles

Le 16 décembre dans tous les couvents de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, et aussi dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Soeur Faustine dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, la neuvaine à l’Enfant-Jésus commence. Les antiennes traditionnellement chantées et les Litanies de l’Enfant-Jésus récitées sont la préparation spirituelle directe pour Noël. Vous pouvez participer à cette neuvaine en ligne à : www.faustyna.pl tous les jours à 19h00, le dimanche à 18h30 et la veille de Noël à 9h30.

Parmi tous les préparations pour Noël, la préoccupation des questions spirituelles, de la préparation l’âme à la nouvelle naissance du Fils de Dieu est la plus importante. Voilà pourquoi nous faisons au cours de cette période un certain nombre de dispositions destinées à organiser notre vie spirituelle, nous participons aux retraites, aux récollections et au sacrement de la réconciliation. Dans de nombreux sanctuaires de la Miséricorde Divine, entre autres, à Cracovie-Lagiewniki et à Plock et d’autres sanctuaires et églises, de longues file d’attente se forment pour la confession. Sans cette préparation, Noël sera privé de la joie la plus profonde de la présence de Dieu dans l’âme, il ne sera que quelques jours de congé, une occasion pour donner des cadeaux qui nour rendent heureux seulement pour un moment. Vous croyez que Dieu est né dans une crèche de Bethléem, mais malheur à vous, s’il n’est pas né en vous, a écrit Adam Mickiewicz.

À l’invitation des Pères de la Société du Christ, les 9-17 décembre, s. Diana et s. Klara du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Cracovie-Lagiewniki meneront une retraite de l’Avent dans deux missions catholiques polonaises en Angleterre : à Hull (les 9-13 décembre) et à Southampton (les 15-17 décembre). Le sujet de la conférence et de la prière communautaire sera le mystère de la miséricorde de Dieu et la réponse de l’homme à cet amour avec une attitude de confiance en lui et l’amour actif du prochain. À cette école de spiritualité de Sainte Faustine, les soeurs meneront des enfants, des jeunes et des adultes.

La congrégation des Sœurs de Notre-Dame de Miséricorde tient à remercier à tous les collaborateurs, bienfaiteurs et donateurs qui contribuent à la création du site internet www.faustyna.pl, actuellement mis à jour en sept langues, et toutes les œuvres de la miséricorde menées grâce à ce site, et tout particulièrement la prière pour les mourants (Koronka za konających) et la transmission on- line de la chapelle avec le tableau de Jésus Miséricordieux et le Tombeau de Sœur Faustine au Sanctuaire à Kraków-Łagiewniki. Nous participons tous ensemble dans la mission du Jésus révélant au monde l’amour miséricordieux du Père des Cieux et accordant aux gens sa miséricorde. C’est aussi par Vous réunis dans le service apostolique – Chers Informaticiens, Traducteurs, Bienfaiteur et Donateurs – que passe au monde la miséricorde Divine. Que le Noël soit pour tous une période de joie exceptionnelle et de la paix car le Dieu est descendu sur terre, est avec nous et vie par nous quand nous somme en état de grâce. Quel le Nouvel An 2018 – Année Jubilaire de la Miséricorde – soit rempli de Sa grâce et de Sa miséricorde accordées aux semblables.

Le couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Rabka a son propre site web à l’adresse: www.rabka.faustyna.pl. Il assure le service apostolique des sœurs dans cette maison, et ainsi la proclamation du message de la Miséricorde que Sainte Soeur Faustine a transmis à la Congrégation et au monde et a présence de l’amour miséricordieux de Dieu au service pour les plus jeunes de l’école maternelle et pour leurs familles.

Rorate – c’est la Sainte Messe votive à la Bienheureuse Vierge Marie, célébrée à l’Avent. Le nom de la Messe  vient des mots de l’introït qui commence par les mots: rorate caeli desuper – Ciel, répands ta rosée. A l’autel, une bougie ornée d’un ruban blanc, symbolisant Marie, est allumée et les fidèles tiennent dans leurs mains des bougies allumés qui illuminent les ténèbres du temple et sont un signe d’attente de la venue du Christ. Au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki, la messe est célébrée les lundi, mercredi et samedi à 6h30. Les internautes peuvent se joindre à cette prière grâce à la transmission en ligne sur : www.faustyna.pl

La réunion de Lagiewniki 22 la plus proche qui est une réunion mensuelle des jeunes au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki aura lieu le 22 décembre de cette année. Ce sera très festif, assure Sœur Emanuela, car cette fois, nous commencerons la réunion par notre Eucharistie communautaire à 19h00. Ensemble avec nous, le père Mateusz Koziołek SDS priera. Après la messe, la joie de la réunion de pré-Noël au sapin de Noël, au thé, etc. SEIGNEUR EST PROCHE!

Le 22 décembre de cette année au Sanctuaire National Saint Jean-Paul II, les soeurs de la communauté de Washington et de Boston de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde organiseront une autre „Soirée avec Jésus Miséricordieux”. Elle commencera à 19h00 par la présentation du Saint Sacrement et l’adoration de Jésus Miséricordieux. Après une prière communautaire, s. Inga donnera une conférence sur „Notre bonheur est dans la volonté de Dieu”. À la fin, une réunion pour les jeunes est prévue. Pour tous les participants de la „Soirée avec Jésus Miséricordieux”, les sœurs ont préparé des surprises de Noël.

„Les Soirées avec Jésus Miséricordieux” sont organisées pour les jeunes qui veulent suivre les pas de Sainte Faustine et Saint Jean-Paul II et découvrer une nouvelle qualité de vie en amitié avec Jésus Miséricordieux.

Moi par l’amour je suis descendu vers toi du ciel, j’ai vécu pour toi, je suis mort pour toi et pour toi j’ai créé les cieux – a dit Jésus à sainte Faustine et c’est les mots adressés à toutes les personnes. À l’occasion de Noël et du Nouvel An 2018 à tous les Collaborateurs, Bienfaiteurs, Donateurs, Personnes intégrant les diverses œuvres apostoliques de l’Assemblée, également à l’œuvre des prières pour les mourants (Koronki za umierających) et la prière perpétuelle (Nieustanna koronka), Internautes visitant notre site Web et Personnes appartenant au groupe : Sanctuaire de la Miséricorde Divine sur le portail Facebooku nous souhaitons la découverte incessante de la présence d’Emmanuel – Dieu avec nous –la perception des signes de Son amour miséricordieux à tous les moments de la vie et de la vie quotidienne en Sa compagnie. Nous vous souhaitons aussi des bénédictions temporelles qu’elles vous apportent la joie et vous rapproche à l’amour encore plus profond du Dieu et des autres. Que le Nouvel An 2018 soit rempli de la grâce Divine et de la miséricorde pour tous les nécessiteux. Nous prions pour tous à qui nous passons nos vœux. Que la Miséricorde Divine soit glorifiée par vous et pas nous.

Le mot seul: vigilia signifie la surveillance et l’attente. Ce temps de l’attente est accompagné par la prière, le jeûne et d’autres préoccupations entrepris par amour pour Jésus, comme une préparation directe pour la célébration de Sa naissance dans le corps humain. Selon la tradition chrétienne après l’apparition de « la première étoile dans le ciel » (en référence symbolique à l’étoile de Bethléem qui annonçait la naissance de Jésus), tous, dans les maisons, les couvents, dans les diverses communautés, se mettent à table pour souper. Le pain béni (opłatek) partagé dans les familles polonaises et les vœux réciproques sont une occasion pour le pardon et la réconciliation, créent une atmosphère d’amour avec la présence du Dieu. Sœur Faustine a décrit dans le « Petit Journal » décrit dans le „Journal” plusieurs réveillons de Noël. Pendant le dernier, qu’elle a vécu en 1937 à Cracovie, elle a noté : Avant le souper je suis passée à la chapelle pour partager en âme le pain bénit avec toutes les personnes aimées et chères pour mon cœur, pourtant loin de moi. Tout d’abord, je me suis plongée dans la prière profonde et j’ai prié Dieu d’accorder la grâce à toutes ces personnes et après pour chacun particulièrement. Jésus m’a donné le signe à quel point il lui plaisait ma prière et mon âme fût remplie de joie encore plus immense que Dieu aime particulièrement ceux que nous aimons. Quand je suis entrée au réfectoire, pendant la lecture toute être était plongé en Dieu. Dans mon intérieur j’ai vu Dieu vous regardant avec une énorme complaisance. Je suis restée seule, tête-à-tête, avec le Père des Cieux. À ce moment, j’ai connu trois Personnes Divines que nous contemplerons pour toujours, et après des millions d’années, nous saurons que nous sommes juste au début de notre contemplation. Oh, que la miséricorde Divine est énorme, et qu’il permet aux hommes de participer à son bonheur Divin, mais en même temps, quelle grande douleur passe par mon cœur que beaucoup d’âmes ont rejeté ce bonheur (J. 1438-1439). Que Dieu trouve la place dans chaque maison, à chaque table du réveillon et dans chaque cœur ! Car seul en Lui, dans sa Miséricorde le mode trouve la paix et l’homme le bonheur !