Nouvelles

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention détaillée pour avril : pour la fin de la pandémie de coronavirus, pour les grâces pour les malades et ceux qui combattent le virus Covid-19, ainsi que pour la renaissance spirituelle de l’humanité et un recours confiant à la Miséricorde Divine.

L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

 

L’importance des choix quotidiens. Peut-être ne réalisons-nous pas à quel point beaucoup de choses dépendent de nos choix quotidiens, de prendre la croix pour chaque jour et de suivre les traces de Jésus. En fait, ici dans la vie terrestre, nous décidons de tout: non seulement de ce qui compte pour la vie personnelle, familiale, professionnelle, sociale, nationale … mais surtout pour la vie éternelle. Nous vivons sur terre uniquement pour apprendre l’amour, car toute éternité consiste en l’amour. Et dans l’art d’aimer, il y a une croix de supporter la souffrance, de pardon, de sacrifices … Jésus a ainsi instruit Sœur Faustine de l’importance pour la vie éternelle de la capacité de porter la croix.

Aussitôt, j’ai vu le Seigneur Jésus cloué sur la croix. Jésus était sur la croix depuis un moment, lorsque j’ ai vu toute une légion d’ âmes crucifiées comme lui. Et j’ ai vu une 284 petit journal deuxième légion d’ âmes, puis une troisième. Les âmes de la seconde légion n’ étaient pas clouées sur la croix, mais tenaient fermement leur croix en main. Les âmes de la troisième légion n’ étaient pas crucifiées et ne tenaient pas non plus fermement leur croix en main, mais elles traî­naient leur croix derrière elles et elles étaient mécontentes. Et Jésus m’ a dit : « Tu vois, les âmes qui me ressemblent dans la souffrance et dans le mépris me ressembleront aussi dans la gloire ; et celles qui sont moins semblables à moi dans la souffrance et dans le mépris me seront aussi moins semblables dans la gloire (PJ 446).

Lorsque nous avons des difficultés à accéder à la confession, nous pratiquons la contrition parfaite qui vient de l’amour de Dieu. Sainte Soeur Faustine pratiquait cette pratique d’éveil de la contrition parfaite tous les jours. Sur les pages de son « Petit Journal », elle a écrit un tel ordre : Je vais m’exercer à la contrition, non seulement pendant la confession, mais à chaque examen de conscience. Je vais éveiller en moi la contrition parfaite, surtout au moment d’aller me coucher. (PJ 377). Le Catéchisme de l’Église catholique enseigne : Le repentir (appelé aussi contrition) doit être inspiré par des motifs qui relèvent de la foi. Si le repentir est conçu par amour de charité envers Dieu, on le dit ” parfait ” ; s’il est fondé sur d’autres motifs, on l’appelle ” imparfait ” (CEC 1492).

 

La communion spirituelle est une forme connue et souvent pratiquée par les grands saints. Aussi St. Faustine a eu des jours et des semaines dans sa vie où elle ne pouvait pas recevoir la Sainte Communion. Dans son « Petit Journal », elle raconte comment elle a vécu ces moments.

Aujourd’hui, le médecin a décidé que je ne devais pas aller à la Sainte Messe, mais seulement à la Sainte communion. Je désirais beaucoup assister à la Sainte Messe, mais mon confesseur, d’accord avec le médecin, m’a dit d’être obéissante. « La volonté de Dieu, ma Sœur, est que vous soyez bien portante. Il vous est défendu de vous mortifier en quoi que ce soit. Soyez obéissante et Dieu vous en récompensera ». J’ai senti que ces paroles du confesseur étaient les paroles de Jésus. Et quoique je regrette de manquer la Sainte Messe, durant laquelle Dieu me donnait la grâce de voir le petit Enfant-Jésus, cependant je préfère l’obéissance à tout autre chose. Je m’était plongée dans l’oraison et je récitais la pénitence lorsque soudain j’ai aperçu le Seigneur qui m’a dit : « Ma fille, sache que tu me rends une plus grande gloire par un acte d’obéissance que par de longues prières et des mortifications. » Oh ! Qu’il est bon de vivre dans l’obéissance, en ayant conscience que tout ce que je fais est agréable à Dieu ! (PJ 894).

De nos jours, lorsque nous ne pouvons pas être à la messe, l’Église recommande d’autant plus la communion spirituelle. Les textes de Saint Faustine peuvent aider à se préparer à recevoir Jésus de façon spirituelle. Découvrez l’un d’entre eux :

Je sors à Sa rencontre et je l’invite dans la demeure de mon cœur, en m’abaissant profondément devant Sa Majesté. Mais le Seigneur me soulève de la poussière et m’invite comme Son épouse à m’asseoir auprès de Lui et à Lui dire tout ce que j’ai dans le cœur. Et moi, encouragée par Sa bonté, j’incline la tête sur Sa poitrine et je Lui parle de tout. D’abord, ce que je ne dirais jamais à aucune créature. Ensuite des besoins de l’Eglise, des âmes des pauvres pécheurs et combien ils ont besoin de Sa Miséricorde. Mais le temps passe vite. Jésus je dois m’en aller remplir les devoirs qui m’attendent. Jésus me dit qu’il y a encore le temps de prendre congé. n profond regard réciproque et, pour un instant, nous voici séparés, en apparence, mais jamais en réalité. Nos cœurs sont perpétuellement unis. Même si extérieurement, je suis distraite par mes devoirs, la présence de Jésus me plonge continuellement dans un profond recueillement. (PJ 1806).

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde tient à remercier tous les Donateurs qui ont soutenu la transmission en ligne depuis le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki au cours des trois derniers mois, à l’adresse : www.faustyna.pl. sur You Tube et dans les applications mobiles : Faustyna.pl sur android et iOS. Nous versons un autre paiement à Livestream, l’opérateur de streaming, juste en avril. Pendant les mois de lutte contre la pandémie, le nombre de personnes utilisant cette transmission depuis la capitale du culte de la Miséricorde Divine, avec laquelle des milliers de personnes du monde entier sont spirituellement connectées via l’image et le son.

Nous recommandons mentionnons tous les Donateurs dans notre prière quotidienne devant le célèbre tableau de Cracovie-Łagiewniki et sur la tombe de Sainte Sœur Faustine. Pour les prochaines Pâques et la fête de la Miséricorde, nous vous souhaitons de belles rencontres avec le Seigneur ressuscité. Qu’Il vive dans nos cœurs, et nous serons heureux pour toujours !

 

À partir du 1er avril, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, aussi dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, les dévotions du soir en l’honneur de la Miséricorde Divine commencent au cours desquelles la Litanie de la Miséricorde Divine est chantée. Les appels de litanie ont été inscrits par Sainte Faustine dans son « Petit Journal » et sur leur base, le confesseur de Vilnius, le bienheureux Michal Sopocko a composé cette litanie. En priant avec ses mots, nous non seulement aimons la Miséricorde de Dieu, mais aussi nous pouvons mieux connaître le mystère de l’amour miséricordieux de Dieu qui accompagne l’homme dans toutes les dimensions de sa vie terrestre, l’accompagné toujours et partout.

En lien avec la pandémie de coronavirus, il y aura une adoration de Jésus au Saint-Sacrement de toute la journée au Sanctuaire de Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki – dans la chapelle avec le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine – afin que les personnes utilisant la transmission en ligne sur le site : faustyna.pl, sur You Tube et dans l’application mobile Faustyna.pl puissent également y participer. L’exposition du Saint-Sacrement aura lieu après la messe diffusée par TVP 1, c’est-à-dire vers 7h45 jusqu’à l’Eucharistie du soir à 17h, et le jeudi également après cette messe jusqu’à 21h30.

Jésus a dit à Sainte Faustine : Fais ce que tu veux, distribue des grâces comme tu veux, à qui tu veux et quand tu veux (PJ 31). Avec elle, implorons donc la fin de l’épidémie, la protection contre le virus, les grâces nécessaires aux malades, au personnel médical et à tous les services impliqués dans la lutte contre cette pandémie dans notre pays et dans le monde.

Les Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde du sanctuaire de Cracovie-Łagiewniki se joignent à l’action : « Adoptez un médecin ». L’idée est d’assurer l’accompagnement spirituel des médecins, des infirmières, des ambulanciers, du personnel de laboratoires et de l’ensemble du personnel de soins de santé qui sont en première ligne de l’épidémie de coronavirus. En plus de cette intention qui se réalise quotidiennement dans la prière communautaire, les sœurs font individuellement un appel supplémentaire.

 

Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie – Łagiewniki, il y a une boutique Internet de la maison d’édition „Misericordia” de la congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde. Vous pouvez y acheter, surtout, le „Petit Journal” de Sainte Soeur Faustine, qui est une excellente lecture pour chaque occasion, et surtout pour les semaines de Carême que nous vivons actuellement dans nos maisons. L’œuvre de l’Apôtre de la Miséricorde Divine „Misericordia” est proposée sous forme de livre traditionnel et en version audio, notamment en adaptation radiophonique, c’est-à-dire selon la chronologie des événements. En outre : des reproductions du célèbre tableau de Jésus Miséricordieux du Sanctuaire de Łagiewniki, des livres de prières à la Miséricorde Divine et d’autres articles rapprochant l’amour miséricordieux de Dieu et introduisant dans la richesse spirituelle de Sainte Soeur Faustine. La boutique Internet fonctionne sur le site : www.misericordia.faustyna.pl. Les commandes peuvent également être envoyées à l’adresse suivante : sklep@faustyna.pl.

 

Sur le site : faustyna.pl, vous pouvez télécharger le dossier intitulé « Message de la Miséricorde de Jésus » pour la diffusion non-commerciale du message de la Miséricorde que St. Soeur Faustine a écrit dans son « Petit Journal ». Il contient les paroles les plus importantes de Jésus enregistrées par l’apôtre de la Miséricorde Divine. Le dossier a été traduit en 15 langues. En 2019, le fichier en pdf a été téléchargé à travers le site: faustyna.pl par 618 personnes, le plus sur le site en espagnol (226), polonais (136), anglais (81), français (68), italien (38), allemand (25), russe (13). Dans de nombreux cas, une personne a téléchargé des dossiers dans deux langues ou plus.

Sous ce titre, la maison d’édition La Salette a publié une brochure du Père Józef Pochwała MS qui est un guide pour ceux qui souhaitent organiser une retraite de 4 jours. L’Apôtre de la Miséricorde Divine partage avec eux son expérience extrêmement riche de la vie spirituelle d’une manière très simple mais extrêmement profonde. Les thèmes suivants sont abordés lors des journées de retraite : la foi, la prière, le sacrement de la réconciliation et l’Eucharistie. Le livre sera bientôt publié en anglais, français, espagnol et allemand. Il est disponible, entre autres, dans la boutique „Misericordia” du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki.

Pour la période de Carême, nous prenons habituellement certaines décisions, et celles-ci sont le plus souvent les oeuvres demandées par Jésus: l’aumône, la prière et le jeûne, faites secrètement avec l’intention pure de l’amour pour Dieu et pour les gens, et non pour les applaudissements ou la reconnaissance. Sainte Faustina les ont aussi pratiquées. Dans la vie religieuse, cependant, elle avait une décision spécifique, remplie non seulement pendant le Carême, mais toujours, à savoir : elle se réunissait à Jésus Miséricordieux vivant dans son âme. Lorsqu’elle voulait le changer en unedécision, Jésus ne l’a pas laiss., parce que cette pratique quotidienne conduit au développement d’une relation profonde avec lui, pour vivre sa vie quotidienne avec lui.

Le vendredi, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine, le chemin de croix commun est célébré dans la basilique à 16h00, tandis que dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine à 19h00, à l’exception du premier vendredi où le chemin de croix sera célébré à 18h15 (transmission en ligne à l’adresse : www.faustyna.pl). Ce service, dans lequel nous contemplons la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, nous permet de découvrir et d’explorer l’amour miséricordieux de Dieu à l’homme, d’apprendre l’attitude de confiance en Dieu en toute situation, aussi difficile et douloureuse, et l’attitude de miséricorde envers nos proches. Jésus a pris nos péchés sur lui et il a souffert la mort ignominieuse pour chacun de nous… et est ressuscité pour que nous ayons la vie en nous-mêmes et en profitions maintenant et pour toujours.

 

Les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde tiennent à remercier tous les donateurs, les bienfaiteurs et les collaborateurs grâce à qui le message de la Miséricorde que Jésus a transmis à Sainte Faustine peut atteindre beaucoup de gens dans le monde. En particulier, nous remercions ceux qui soutiennent le site : www.faustyna.pl  parce que grâce à leurs dons, il est mis à jour en 7 langues, il propose l’œuvre « Chapelets pour les mourants » qui soutient actuellement 65 mourants, la transmission en ligne de la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, utilisée tous les jours par plus de 5 800 visiteurs uniques. Ensemble, nous pouvons répondre à cet appel urgent de Jésus à proclamer au monde le message de sa miséricorde, parce que seulement là, le monde trouvera la paix et l’homme trouvera le bonheur. Que Jésus Miséricordieux bénisse dans la vie quotidienne et donne toutes les grâces à tous nos chers Bienfaiteurs et Collaborateurs pour qui chaque jour nous prions plusieurs fois.

Saints patrons pour 2020 – tirage au sort. Traditionnellement, le 1er janvier de chaque année, dans tous les couvents de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde se déroule un tirage au sort de Patrons annuels. Du „Petit Journal”, nous savons combien d’importance Sainte Faustine y attachait. Elle voulait que quelqu’un du Ciel l’accompagnela nouvelle année d’une manière spéciale pour la soutenir. Le matin, pendant la méditation, un secret désir s’éveilla en moi que Jésus Eucharistie soit mon Patron particulier pour cette année comme avant. Cependant, cachant ce désir à mon Bien-aimé, je Lui parlai de tout, sauf de cela. Quand nous sommes arrivées au réfectoire pour déjeuner, après le signe de croix, nous commençâmes à tirer au sort. Lorsque je me suis approchée des petites images où sont inscrits les Patrons j’en ai pris une sans réfléchir. Cependant pour me mortifier pendant quelques minutes, je ne l’ai pas lue tout de suite. Soudain j’entendis une voix dans mon âme : « Je suis ton Patron, lis. » À ce moment, j’ai regardé l’inscription et j’ai lu : Patron pour l’année1935, la Sainte Eucharistie ». Mon cœur frémit de joie (PJ 360).

Avec le Patron, chaque sœur reçoit également l’intention de prier et le message. Les patrons sont également tirés au sort par les personnes associées à la Congrégation : prêtres, collaborateurs, membres et volontaires de „Faustinum”, amis et participants du groupe: Sanctuaire de la Miséricorde Divine sur Facebook. A partir du 1er janvier 2017, les patrons sont également tirés au sort par les internautes visitant le site: faustyna.pl.

Que les Saint Patrons nous soutiennent, nous aident à vivre magnifiquement et participent plus pleinement à la vie et à la mission de Jésus, en révélant au monde l’amour miséricordieux de Dieu.

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde et les apôtres de la Miséricorde Divine suivant les traces de Sainte Faustine et participant à sa mission de proclamer le message de la Miséricorde au monde en témoignant de leur vie, de leurs actes, de leurs paroles et de leurs prières, se souviendront et célébreront plusieurs anniversaires importants en 2020 :

le 22 février – 10 ans de la transmission de la prière à l’Heure de la Miséricorde et du Chapelet de la Miséricorde Divine du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie – Łagiewniki par les stations de radio et sur le site Internet: www.faustyna.pl.

les 26-28 avril – 85e anniversaire de la première présentation publique du tableau de Jésus Miséricordieux au sanctuaire de Notre-Dame de la Miséricorde à la Porte de l’Aurore.

le 30 avril – 20e anniversaire de la canonisation de l’Apôtre de la Miséricorde Divine, Sainte Sœur Faustine.

le 30 avril – 20e anniversaire de l’établissement du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Płock sur le site du début de la mission prophétique de Sainte Sœur Faustine.

le 17 mai – 5 ans de service à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Cuba.

le 1er août – 95e anniversaire de l’adhésion de Helena Kowalska, Sainte Sœur Faustine à la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde.

les 25 et 27 août – 115e anniversaire de la naissance et du baptême de Sainte Sœur Faustine Kowalska.

le 25 août – 25e anniversaire de la reconnaissance de Sainte Sœur Faustine comme la fondatrice spirituelle de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde.

les 13-14 septembre – 85e anniversaire de la révélation du chapelet de la Miséricorde Divine à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Vilnius, Antokol.

le 15 septembre – 15 ans de service à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en Slovaquie.

le 23 décembre – 85 ans de service à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Gdansk.

En raison du grand nombre de personnes qui utilisent les transmissions en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie (Łagiewniki), les frais de streaming qui permet la réception d’images et de sons en Full HD sur le site : www.faustyna.pl et dans l’application Faustyna.pl. ont augmenté plusieurs fois, Nous voulons donner la possibilité de profiter de cette transmission à tout le monde, c’est pourquoi nous demandons un soutien financier, car la poursuite de la transmission en dépend. Les dons pour cette réalisation peuvent être versés sur le compte suivant :

CONGRÉGATION DES SŒURS DE NOTRE DAME DE LA MISÉRICORDE
ul. Siostry Faustyny 3; 30-608 Cracovie

Banque BGŻ BNP Paribas S. A.
ul. Kasprzaka 10/16
01-211 Warszawa
Poland

No de compte:

80 1600 1013 0002 0012 3671 2001 – PLN
73 1600 1013 0002 0012 3671 2030 – EUR
41 1600 1013 0002 0012 3671 2024 – USD

Code BIC (SWIFT): PPABPLPK

IBAN : PL

avec le titre: Transmission on-ligne

En 2019, sur le chantier du sanctuaire de la Miséricorde Divine de Płock sur la place du Vieux Marché, à l’endroit où la mission prophétique de Sainte Sœur Faustine a commancé par la révélation de l’image de Jésus Miséricordieux, les travaux se sont poursuivis ans le cadre de la troisième étape du projet de l’architecte Jacek Jaśkowiec. Ces travaux concernaient principalement la toiture, les murs extérieurs et la façade de l’église en briques rouges et en clinker. Le clocher de l’église a également été maçonné avec des briques de clinker. La menuiserie extérieure des fenêtres et des portes est également installée successivement dans la mesure du possible. En 2020, il est prévu de fermer les bâtiments (temple et installations sociales pour les pèlerins) avec menuiserie, toiture et de réaliser les façades complètes avec leurs couleurs. Il est également prévu de démarrer les travaux liés à l’aménagement du territoire (stationnement, trottoirs, mobilier), bien sûr, si des moyens financiers sont suffisants.

Les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde qui gèrent ce chantier remercient pour toutes les prières et le soutien financier grâce auxquels le travail n’a pas été arrêté, mais il continue. Dans le sanctuaire de Płock, dans la prière de tous les jours, les sœurs recommandent à Dieu miséricordieux tous ceux qui soutiennent le travai. Les dons pour la construction du Sanctuaire de la Miséricorde de Płock peuvent être versés sur le compte :

Zgromadzenie Sióstr Matki Bożej Miłosierdzia
Stary Rynek 14/18
09-404 Płock

Bank PEKAO SA
I O w Płocku
ul. Kolegialna 14a

CODE SWIFT: PKOPPLPW
PLN Numéro IBAN: 72 1240 3174 1111 0000 2890 0836
USD Numéro IBAN: 56 1240 3174 1787 0010 1057 7746
EUR Numéro IBAN: 28 1240 3174 1978 0010 1057 7818

Chambres d’hôtes rénovées dans la « Maison Sainte Sœur Faustine » dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki sont à la disposition des pèlerins. La possibilité d’hébergement à l’endroit où Sainte Faustine vivait, travaillait, où elle a vécu de nombreuses rencontres extraordinaires avec Jésus et la Sainte Vierge, crée une atmosphère supplémentaire de prière et de réflexion.

A la réception, il y a aussi une cellule reconstruite de Sainte Sœurs Faustine avec des souvenirs uniques, appartenant à la Sainte et utilisés par elle. Les visiteurs peuvent se renseigner sur l’histoire du site et obtenir un regard plus attentif sur le message de la Miséricorde Divine à partir des enregistrements audio disponibles. Dans la boutique de cadeaux, vous pouvez acheter le « Petit Journal » et des souvenirs associés au Sanctuaire.

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde offre l’hébergement dans ce lieu unique à tous ceux qui veulent rester plus longtemps dans le Sanctuaire de Łagiewniki, passer du temps à la prière et la réflexion, vivre la rencontre avec Jésus Miséricordieux et Sainte Sœur Faustine. Dans cette maison sont acceptés aussi bien les groupes organisés que les pèlerins individuels. Réservations : noclegi@faustyna.pl, tél.: 730 955 521 ou en personne à la réception. Plus d’informations sont disponibles sur: www.sanktuarium.faustyna.pl. Photos de la Maison de Sainte Sœur Faustine dans la galerie.

Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, le jeudi à 17h00, la messe est célébrée à la Miséricorde Divine par l’intercession de Sainte Soeur Faustine dans les intentions de prières et de remerciements des fidèles, placés devant l’autel avec le tableau de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de l’Apôtre de la Miséricorde Divine. Les intentions peuvent être jointes avant la messe, et ceux qui ne peuvent y assister physiquement peuvent se joindre à la prière par transmission en ligne sur: www.faustyna.pl

Chaque jeudi au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, devant le tableau célèbre de Jésus miséricordieux et sur la tombe de Sainte Soeur Faustine, le groupe Kustodia et les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde prient pour les prêtres. Entre 20h et 21h30, lors de la prière d’adoration et du rosaire, ils prient les grâces de la miséricorde de Dieu, afin qu’ils soient fidèles à leur vocation et guident le peuple confié à son ministère dans les chemins de Dieu. Tout le monde est invité à cette prière, y compris ceux qui se connectent au sanctuaire de Łagiewniki via la transmission en ligne sur le site Web www.faustyna.pl et www.sanktuarium.faustyna.pl

Dans la dévotion à la Miséricorde Divine, Jésus nous donne un temps spécial de grâce à trois heures de l’après-midi. Il s’agit du moment de Sa mort sur la croix dont il a dit à Sainte Soeur Faustine: « C’est là une heure de grande Miséricorde pour le monde entier. (…) en cette heure, Je ne saurais rien refuser à l’âme qui me prie, par Ma Passion. » (PJ 1320). Afin de profiter de ces promesses de Jésus, il faut prier avec confiance et attacher les actes de miséricorde aux autres à une prière confiante. Jésus offre trois façons d’expérimenter la prière dans l’Heure de la Miséricorde: célébrer le Chemin de Croix, visiter le Saint Sacrement, et si c’est impossible, se connecter avec Lui, mourant sur la croix, à l’endroit où nous nous trouverons à 15h00. Dans cette prière, nous nous tournons directement vers Jésus et nous nous référons aux mérites de sa passion douloureuse. C’est un temps privilégié dans la dévotion à la Miséricorde Divine, c’est pourquoi l’Heure de la Miséricorde et le Chapelet de la Miséricorde Divine sont pratiqués tous les jours dans tous les couvent de la Congrégation. Vous pouvez joindre cette prière par transmission en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki sur le site: faustyna.pl et dans l’application: Faustyna.pl.

La Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde met en garde contre l’achat de fausses reliques de Sainte Faustine sur internet, y compris Ebay. Les reliques authentiques de l’Apôtre de la Miséricorde Divine ne sont disponibles que pour la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde. Les reliques du premier et du deuxième degré vont à des paroisses, des églises ou des chapelles dans lesquelles le message de la Miséricorde Divine est prêché et la dévotion à la Miséricorde Divine est pratiquée. Les reliques du troisième degré – de la toile sur laquelle les os de Sainte Faustine ont été réposés – disponibles sur des images laminées, médaillons, rosaires sont destinées aux fidèles pour un culte privé.

Sainte Soeur Faustine est venue à Cracovie pour la première fois en janvier 1926. Elle a passé plus de 5 ans dans cette ville. Elle habitait dans le couvent de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Łagiewniki, mais elle restait également ailleurs. C’est pourquoi en suivant ses traces dans cette ville royale, il faut visiter: l’église Saint Joseph à Podgórze – ancienne paroisse du couvent de Łagiewniki, la basilique du Sacré-Cœur où Sainte Faustina participait à la procession annuelle au cœur de Dieu, l’immeuble situé à ul. Szewska 22, où se trouvait la maison d’édition J. Cebulski où les premières images de Jésus Miséricordieux et les prières du Petit Journal de l’Apôtre de la Miséricorde Divine ont été imprimées, et la basilique Sainte-Marie où elle priait après avoir visité l’imprimerie. L’hôpital Saint Jean-Paul II à Prądnik est une place importante sur cette route. Elle y a passé plus de 8 mois. La chapelle d’hôpital a survécu et la place de sa prière quotidienne y est marquée. Le sentier de Sainte Faustine à Cracovie comprend également l’hôtel de ville, qui a publié des catalogues en plusieurs langues pour les personnes qui suivent ses traces. En savoir plus.

Dans la ville thermale de Rabka, St. Soeur Faustine n’a passé que quelques jours entre juillet et août 1937, dans le couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à ul. Slowackiego 12. Bien que de nombreuses personnes, en particulier des enfants, profitent toujour du microclimat de Rabka, celui-ci n’a pas été bénéfique pour l’Apôtre de la Miséricorde Divine souffrant de tuberculose des poumons et du tube digestif, de sorte qu’elle ne pouvait plus rester ici. Mais ce court séjour a un sens dans sa vie et apporte un message à tous ceux qui la suivent. C’est dans ce couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde que sœur Faustine a eu une importante réunion avec Saint Joseph qui lui a promis une aide et une protection spéciales dans la mission de proclamer le message de la Miséricorde. Elle a également écouté la chanson d’un ange qui a chanté toute sa vie, ce qui l’a surprise et renforcé dans ses souffrances. La plaque placée à l’entrée du couvent rappelle le séjour de Sainte Faustine Rabka. Sa chambre a également été préservée. En savoir plus.

Là où les saints meurent, Dieu met tout leur héritage spirituel. C’est également le cas de Sainte Soeur Faustine. Par conséquent, le bien immobilier de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Cracovie-Lagiewniki où elle est morte le 5 octobre 1938 est devenu la capitale mondiale du culte de la Miséricorde Divine et le centre de son culte. Des pèlerins du monde entier viennent à cet endroit. En ce qui concerne le nombre de pays, le sanctuaire de Łagiewniki est l’un des leaders mondiaux, car chaque année des pèlerins de près de 100 pays sur tous les continents le visitent. C’est un lieu de plus de 280 apparitions et expériences mystiques que l’Apôtre de la Miséricorde Divine a vécues, mais surtout un lieu où il est possible d’éprouver la présence aimante de Dieu – un lieu riche en miracles, comme en témoignent les témoignages écrits envoyés à l’adresse du couvent. Plus d’informations à ce sujet sur: faustyna.pl.

Sur la route de la révélation du message de la Miséricorde, Vilnius est un lieu important, autrefois situé à l’intérieur des frontières de la Pologne. Au couvent de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Antokol, à ul. Senatorska 25 (aujourd’hui Grybo 29) Sainte Faustine a séjourné deux fois: 4 mois en 1929 et en 1933-1336, soit au total plus de 3 ans. Dans cette ville, elle a rencontré le p. Michał Sopoćko qui en était son directeur spirituel à Vilnius et a aidé à accomplir la mission demandée par Jésus. Merci à ses efforts, à ul. Rasu 6, le premier tableau de Jésus miséricordieux a été peint, exposé pour la première fois au culte public à Ostra Brama en avril 1935. Quelques mois plus tard, Jésus a dicté à Sainte Faustine le chapelet de la Miséricorde Divine connu de nos jours dans le monde entier.

Le bâtiment dans lequel cet événement historique a eu lieu a vécu mais les bâtiments monastiques restants, bien que dans un meilleur état, ont été complètement démolis. Dans la „datcha” survécue où Sainte Faustine a également commencé à écrire le fameux „Petit Journl” et a reçu l’ordre de fonder une „nouvelle congrégation”, à savoir le Mouvement apostolique de la Miséricorde Divine, un petit musée subordonné à l’archidiocèse de Vilnius est organisé. Sur le sentier de Vilnius, il y a aussi l’église Sain Michel où l’Apôtre de la Miséricorde Divine a parfois profité de la confession du p. Sopoćko, recteur de cette église, et où le premier tableau de Jésus Miséricordieux a été placée pendant un certain temps. À Vilnius, ce tableau a également été vénérée depuis 1985 à l’église Saint-Esprit et, depuis 2005, à l’église Sainte Trinité située dans la même rue, sanctuaire de la Miséricorde Divine à Vilnius. Sœur Faustine était probablement également présente à d’importantes cérémonies dans la belle église paroissiale baroque Saints Pierre et Paul et au cimetière voisin où se trouvent les tombes des sœurs décédées au couvent de Vilnius. En savoir plus.

 

Un endroit très important sur le chemin de la vie de Sainte Faustine est Płock, car sa mission prophétique a commencé dans sa ville, dans le couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, sur la place du Vieux Marché. La première révélation du tableau de Jésus Miséricordieux y a lieu, et c’est ici qu’elle a reçu son ordre d’établir la fête de la Miséricorde Divine dans l’Église. Depuis 2000, cet endroit est le Sanctuaire de la Miséricorde Divine dans lequel actuellement un nouveau temple avec des installations pour les apôtres de la Miséricorde Divine et les pèlerins qui visitent cet endroit est érigé. À Plock, il vaut la peine de visiter la vieille place du marché, la cathédrale et l’église de Saint Barthélemy car l’Apôtre de la Miséricorde Divine y a mis ses pieds, lors du séjour au couvent de Płock dans les années 1930-1932, elle a participé à des cérémonies religieuses avec les sœurs. Elle pouvait voir la célèbre „Małachowianka” de la fenêtre de sa cellule, le plus ancien lycée existant en Pologne, fondé en 1180, qui jouxte le couvent. De Płock sur les traces de Sainte Faustine, vous pouvez se rendre au couvent de la Congrégation à Biała, à 10 km de distance où elle séjournait plusieurs fois. En savoir plus.

 

Sur le chemin de la vie de Sainte Soeur Faustine, il y a une charmante ville Kiekrz près de Poznan, située au bord du Małe Jezioro Kierskie. Bien que l’apôtre de la Miséricorde Divine y ait séjourné brièvement en 1929, le couvent de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde et le lac à proximité ont été immortalisés dans son « Petit Journal ». Lorsqu’elle était au bord du lac et contemplait la présence de Dieu dans l’œuvre de la création, elle a vu Jésus qui a dit : J’ai créé tout ceci pour toi, Mon épouse. Mais sache que toutes ces beautés ne sont rien comparées à ce que Je t’ai préparé dans l’éternité. (PJ, 158). À cause du séjour de Sainte Faustine à cet endroit et le culte croissant, la chapelle de la Congrégation à Kiekrz a été élevée en 2015 au rang de sanctuaire de Sainte Soeur Faustine. Les pèlerins qui arrivent peuvent emprunter le chemin de Sainte Faustine ​​au lac Małe Jezioro Kierskie et célébrer le chemin de croix en plein air. À la place de la révélation susmentionnée, il y a un autel de champ sur lequel l’Eucharistie est célébrée pendant des célébrations majeures. Au monastère, vous pouvez également voir un petit musée avec des expositions de la vie du couvent à l’époque de Faustine. En savoir plus.

En suivant les traces de Sainte Faustine, nous pouvons aller de Varsovie à Walendów et Derdy, villages situés à environ 20 km de la capitale de la Pologne. Sainte Faustine s’est rendue à Walendów pour la première fois en novembre 1932 pour la retraite au cours de laquelle elle a été assurée par le père E. Elter SJ que ce qu’elle expérimentait venait de Dieu. À cette occasion, elle a également visité le couvent de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde situé dans la forêt, à Derdy. Elle est venue à Walendów pour un court séjour permanent à la fin du mois de mars 1936 et après quelques semaines, elle est restée au ouvent de Derdy. Dans une lettre au p. Sopoćko, elle a écrit que la maison e Derdy ressemble vraiment à un conte de fée. Entourée de forêt, pas de bâtiments à proximité, calme et tranquillité. Tout aide à concentrer l’esprit, les oiseaux de la forêt interrompent continuellement ce silence et adorent leur Créateur avec leurs gazouillis. Dans tout ce qui m’entoure, je vois Dieu. Aujourd’hui, dans ce paysage, les sœurs dirigent une maison de retraite et un jardin d’enfants. En savoir plus.